Voilà à quoi ressemblera le parc des Braves une fois que les travaux prévus au centre-ville de Magog, évalués à 22 millions $, auront été réalisés.

Magog misera sur l'eau et le textile pour son centre-ville

L'industrie du textile, autrefois florissante à Magog, de même que l'eau sont deux des principales thématiques qui seront exploitées au centre-ville de Magog, une fois les travaux prévus effectués.
Mardi après-midi, à l'occasion d'une conférence de presse au parc des Braves, la Ville de Magog a présenté des images du futur centre-ville et offerts de multiples détails concernant les travaux, évalués à 22 millions $, qui seront réalisés dans cette portion de son territoire au cours des prochaines années.
« Le fil conducteur du concept d'aménagement de la rue Principale s'inspire de l'histoire de la ville de Magog, qui s'est développée grâce à l'industrie du textile. La signature identitaire s'articule donc autour du textile, de la voile et de la toile, faisant ainsi référence à l'ancienne usine de Dominion textile et au quartier des technologies », indique un communiqué émis par la Ville de Magog.
Par exemple, pour créer des zones d'ombre au parc des Braves, de larges toiles seront utilisés. Des bancs ondulés rappelleront quant à eux la forme des vagues et, par le fait même, le lac Memphrémagog.
Contrairement à ce qui avait été planifié au préalable, la majeure partie des trottoirs qui seront aménagés seront plus hauts que la rue, et ce, pour des raisons essentiellement techniques. Mais il n'y aura aucune dénivellation entre les trottoirs et la chaussée devant le parc des Braves.
Concernant les futurs trottoirs, notons également qu'ils seront plus larges que ceux existant actuellement au centre-ville sur la rue Principale. On affirme que la nouvelle configuration du secteur, qui « obligera les automobilistes à ralentir », sera plus accueillante à la fois pour les piétons et les cyclistes.
Quelques dizaines d'espaces de stationnement disparaîtront pour permettre l'agrandissement du parc des Braves, mais la Ville a prévu en ajouter ailleurs. Ainsi, un nouveau stationnement sera créé en bordure de la rue Sherbrooke, non loin de l'hôtel de ville de Magog.
« À travers nos discussions pour préparer ce grand chantier, on a été très sensible au fait qu'il fallait conserver suffisamment de places de stationnement près du parc des Braves. On s'est toutefois aperçu que beaucoup d'employés des entreprises du secteur utilisaient ces espaces pour garer leur voiture. On va les relocaliser pour laisser un meilleur accès aux clients », a expliqué la mairesse Vicki-May Hamm.
Coordonnatrice de Rue Principale à la Ville, Fannie Chapdelaine a pour sa part tenu à souligner que les poteaux et les fils qui sont accrochés à ceux-ci disparaîtront du paysage. De nouveaux lampadaires d'apparence moderne seront installés pour s'assurer que l'éclairage demeurera suffisant.
Présente à la conférence de presse de mardi, la présidente du comité de revitalisation du centre-ville, la conseillère municipale Diane Pelletier, a exprimé son enthousiasme. « Il y a huit ans, j'avais un rêve. Nous y voilà. Nous avons pensé ce projet pour vous, les Magogois, parce que ce lieu vous appartient », a-t-elle lancé.
En terminant, il est possible de mentionner que le nouveau logo du centre-ville prend la forme d'un coeur de couleur bleu sur lequel apparaissent des lignes blanches.