Les décorations de Noël ont été illuminées plus tôt qu’à l’habitude au centre-ville de Magog, histoire d’égailler le secteur  en cette période de pandémie.
Les décorations de Noël ont été illuminées plus tôt qu’à l’habitude au centre-ville de Magog, histoire d’égailler le secteur  en cette période de pandémie.

Magog devance à son tour l’illumination de son centre-ville

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La Ville de Magog veut faire revivre le temps des Fêtes au plus vite au centre-ville. De nouvelles décorations de Noël ont été installées pour égayer le secteur.

Après avoir profité d’un centre-ville entièrement revampé cet été, les citoyens peuvent maintenant admirer la rue Principale et ses environs dans un décor hivernal scintillant.

L’illumination des décorations de Noël a été devancée pour marquer le coup d’envoi de la période des Fêtes. 

« Profitez de l’ambiance féérique du centre-ville pour encourager l’achat local en venant faire vos emplettes chez nos commerçants », affirme la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm. « Comme chaque année, le stationnement au centre-ville sera gratuit tous les jours du 1er décembre au 7 janvier inclusivement », ajoute-t-elle.

Sa voisine Sherbrooke a aussi décidé de faire scintiller ses décorations de Noël plus tôt cette année.

L’eau et le vent

L’inspiration des nouvelles décorations provient de deux des quatre éléments qu’on retrouve dans le paysage magogois, soit l’eau et le vent. L’eau est représentée sous forme de glace et de neige alors que le vent est représenté par les voiles et le textile qui font partie intégrante de la signature identitaire du centre-ville.

Les structures sont fabriquées en fibre minérale, un matériel remarquablement léger, solide et durable en plus d’être une matière recyclable et écologique.

Habituellement prévue le 1er décembre, l’illumination des décorations de Noël a été devancée cette année afin de contrer la morosité occasionnée par la pandémie.

Par ailleurs, on ne pourra tenir le défilé du père Noël comme les membres de la nouvelle Corporation des événements de Magog l’espéraient. Les restrictions imposées par la zone rouge de la COVID-19 ne permettent pas de présenter l’événement, selon le journal magogois Le Reflet du lac.

En octobre dernier, la Ville de Magog révélait qu’un nouvel organisme se chargera dorénavant d’organiser des événements de grande envergure pour la population et les visiteurs de Magog. On prévoyait même présenter le défilé de Noël malgré la pandémie actuelle.

Rappelons que le défilé du joyeux bonhomme a aussi été annulé à Sherbrooke.