Claudia Fortin

Magog ajoute un poste de direction

MAGOG - Le conseil municipal de Magog a consenti à ce qu'un nouveau poste de direction soit ajouté à l'organigramme de la Ville de Magog. Ayant précédemment occupé un poste de coordonnatrice, Claudia Fortin devient directrice des communications et des technologies de l'information.

Directeur général de la Ville de Magog, Jean-François D'Amour explique la création de cette nouvelle direction en soulignant que « les communications prennent de plus en plus d'importance dans le monde actuel. Les citoyens veulent aussi être mieux informés en amont et en aval sur ce qui les concerne. La Ville pourra poursuivre le virage numérique amorcé. »

Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm note que Claudia Fortin siégeait déjà au comité de direction de la Ville même si elle n'occupait pas de poste de directrice et que, par surcroît, elle relevait directement de Jean-François D'Amour. « Sa nomination à ce nouveau poste ne vient pas tout chambouler », dit-elle.

Dans la foulée, Mme Hamm indique que cette nomination est liée au plan de main-d'œuvre qui a été élaboré par la municipalité. « On officialise peu à peu ce qu'il y a dans ce document », affirme-t-elle.

La mairesse reconnaît par ailleurs que davantage de nouveaux postes ont été créés par la Ville durant la dernière année, mais elle tient à mettre la situation en perspective.

« On n'a pas ajouté de poste supplémentaire durant des années. Mais on étouffait l'organisation. La population de Magog est en hausse et les demandes des citoyens croissent dans différents domaines. C'est normal, dans ce contexte, qu'on adopte une autre approche maintenant, d'autant plus qu'on essaie de favoriser le développement de la municipalité. »

Vicki-May Hamm poursuit en indiquant qu'elle demeure malgré tout une « partisane de la bonne gestion ». 

Elle confie d'ailleurs que les différents postes constituant l'organigramme de la Ville sont réévalués lors des départs à la retraite et que certaines tâches sont parfois regroupées afin d'obtenir des économies.