La Ville de Magog et la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford prévoient accompagner les commerçants pour les aider durant les travaux d'infrastructures qui perturberont la vie commerciale au centre-ville en 2018 et 2019.

Magog aidera ses commerçants lors des travaux au centre-ville

La Ville de Magog et la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford (CCIMO) se donnent la main dans le but d'atténuer les impacts des travaux d'infrastructures majeurs qui seront réalisés au centre-ville de Magog en 2018 et 2019.
Grâce au partenariat entre les deux organisations ainsi qu'à la participation financière d'Emploi-Québec, des ateliers de perfectionnement seront offerts sans frais aux commerçants du centre-ville de Magog au cours des prochains mois.
« Notre but est de proposer un accompagnement stratégique pour aider les entreprises à bien se préparer et à réduire les effets économiques des travaux à venir sur leur entreprise », indique un communiqué émis par la CCIMO mercredi.
Divers éléments seront abordés dans le cadre des ateliers suggérés. Il sera notamment question du risque lié à la perte de clientèle pendant la période des travaux et du maintien de la valeur des entreprises malgré un contexte défavorable.
L'expertise de trois conseillers professionnels spécialistes de la gestion, en l'occurrence Jocelyn Brouillard, Yann Philibert et Louise Côté, sera mise à profit dans le cadre de ce programme temporaire.
Présidente à la fois de Lacosta communication et de la CCIMO, Louise Côté affirme que plusieurs commerçants du centre-ville de Magog vivent « une grande inquiétude » par rapport aux travaux annoncés. « C'est comme un accouchement. L'important est d'anticiper et d'être prêt », déclare Mme Côté.
Si l'inquiétude est au rendez-vous, des lendemains plus prospères se profilent néanmoins à l'horizon pour plusieurs commerçants. « Le centre-ville sera plus beau, c'est évident, et ce sera un plus. En plus, tout le coaching qui sera offert sera potentiellement profitable à long terme dans certains cas. Des gens apprendront peut-être à réfléchir autrement aux affaires », suggère la présidente de la CCIMO.
Travaux incontournables
Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm affirme que les travaux planifiés sont une nécessité. « On n'a pas le choix de les faire. Le remplacement des canalisations est dû. D'ailleurs, on a trouvé une conduite en bois dans le sol devant l'hôtel de ville. Ça en dit long », fait-elle valoir.
La Ville espère que le chantier ne causera pas trop de problèmes aux commerçants du centre-ville. Elle devrait annoncer des mesures de soutien additionnelles au cours du printemps prochain.
« Les préoccupations sont multiples chez les gens du centre-ville. Or, la clé pour que ça se passe bien, c'est la communication », lance Vicki-May Hamm, avant de révéler qu'une « ligne directe d'information » à l'intention des commerçants sera créée.