Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm est visiblement satisfaite du projet immobilier en question, qui a été élaboré par Gestion Caron Roy.

Magog : un projet immobilier majeur près de la 112

Un projet immobilier d'envergure pourrait voir le jour sur des terrains situés derrière le Carrefour santé globale à Magog. Il est question de construire plus de 200 unités d'habitation à cet endroit, mais un amendement de zonage sera nécessaire avant que le promoteur puisse aller de l'avant.
Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm est visiblement satisfaite du projet immobilier en question, qui a été élaboré par Gestion Caron Roy. « C'est un projet qui me plaît et qui est très attirant, admet-elle. On a toujours été intéressé à développer ces terrains-là même si, dans le passé, on a pu être réticent face à des propositions faites par d'autres promoteurs pour ceux-ci. »
Il y a plusieurs années, l'homme d'affaires Bertrand Blanchet avait notamment proposé la construction de plusieurs centaines d'unités d'habitation dans le secteur du Carrefour santé globale, qui n'était pas encore construit à l'époque. Il suggérait également la construction d'un centre de congrès à cet endroit. Son projet ne s'est toutefois jamais concrétisé.
Mme Hamm soutient que les immeubles qui pourraient être érigés à l'arrière du Carrefour santé globale ne devraient pas avoir d'impact néfaste au plan visuel. « La densité des constructions ne sera pas très grande et on conservera de belles percées visuelles vers le mont Orford à partir de la 112. C'est évident qu'on ne voudrait pas d'un espèce de haut mur à cet endroit », note-t-elle.
La mairesse ajoute par ailleurs que le promoteur a, jusqu'à présent, fait preuve d'ouverture dans le cadre de ses discussions avec la Ville de Magog. « Ça se passe bien de ce côté », dit-elle.
Par ailleurs, Vicki-May Hamm continue de croire que la vitesse mériterait d'être à nouveau abaissée sur la route 112 dans le secteur du Carrefour santé globale. Le ministère des Transports du Québec a été invité à réfléchir à cette question lors d'une rencontre récente.
Pour que la circulation demeure fluide et que les risques d'accident soient réduits au minimum, Mme Hamm affirme qu'il faudra sans doute ajouter des feux de circulation à l'angle de la rue Matte et de la route 112. Mais elle précise que cet ajout ne sera pas une nécessité à court terme.
Représentant le district Canton, le conseiller municipal Robert Ranger se montre également heureux du dépôt de ce projet majeur. « Je l'accueille avec joie. Ça signifierait beaucoup de taxes supplémentaires pour la Ville de Magog », fait-il valoir.
Mentionnons qu'une consultation publique en lien avec ce projet aura lieu le 10 janvier à 19 h 30 à l'hôtel de ville de Magog. Ce soir-là, il sera en outre question des modifications au zonage nécessaires pour satisfaire les demandes du promoteur.