Les travaux sur la rue Principale à Magog devraient être terminés pour la période estivale.
Les travaux sur la rue Principale à Magog devraient être terminés pour la période estivale.

Magog : la transformation du centre-ville avance

Les piétons qui ont circulé au centre-ville de Magog ces derniers jours ont pu avoir une bonne idée du look qu’on veut donner à cette portion de la rue Principale, théâtre de travaux de revitalisation depuis l’an dernier.

On s’est concentré sur la portion située à la hauteur du parc des Braves pour installer du pavé de béton stylisé. Le design suit celui qu’on a pu remarquer sur les larges trottoirs aménagés l’an dernier. On a aussi retiré les poteaux électriques du paysage.

« Le pavé de béton sera utilisé aussi pour les traverses piétonnières », explique Michael Laguë, chargé de projet de la Ville de Magog.

« On reprend les motifs du trottoir. Le reste de la rue sera en asphalte. »

Rappelons qu’en avril Magog avait décidé de profiter de la fermeture des commerces en raison du décret gouvernemental lié à la pandémie pour interdire la circulation sur la rue Principale et lancer la dernière phase des travaux de revitalisation du centre-ville le plus vite possible. L’entrepreneur était invité à déployer son matériel dès le 22 avril afin d’être prêt à relancer le chantier pour la semaine du 27 avril.

En fermant complètement la rue, on prévoyait que les travaux pourraient être exécutés plus rapidement. On se prévalait de la clause permettant les aménagements paysagers pour lancer les travaux.

Toutefois, un élargissement accordé par le gouvernement Legault la semaine dernière, permettant la réouverture de certains commerces, a changé la donne. On a dû revoir les plans de circulation, ajoute M. Laguë. On a aussi fait appel à des signaleurs pour diriger la circulation.

« La rue était fermée des rues Merry à Sherbrooke. Nous avons plutôt fermé de Merry à Laurier. Nous avons eu le temps de compléter l’intersection des rues Merry et Principale. C’était un secteur critique. Nous ne pouvions le faire avec de la circulation. Les piétons pouvaient circuler. »

« Nous sommes de retour au plan initial pour ce qui est de l’accès aux commerces. »

L’autre intersection majeure, au coin Sherbrooke et Principale, devra se faire sans circulation aussi.

Jusqu’à maintenant, les travaux avancent bien, malgré les contraintes, ajoute M. Laguë. « Nous sommes dans les temps. Nous pensons pouvoir livrer le projet pour la période estivale, donc pour la Saint-Jean-Baptiste. »

Au cours des prochaines semaines, on verra apparaître d’autres éléments ayant un impact visuel, note le gestionnaire. Les végétaux seront installés dans les prochaines semaines. « Ça va embellir le paysage », dit-il lors d’un entretien téléphonique accordé à La Tribune.

On verra aussi arriver la machinerie pour ajouter la couche de pavage finale à la rue.

Viendront aussi des pièces du mobilier urbain, incluant les bancs de parc.

Rappelons que la première phase des travaux s’était terminée en novembre dernier.