Magog : 30 000 $ pour s’attaquer au virus informatique

La Ville de Magog a dû verser plus de 30 000 $ pour les services informatiques nécessaires lors de la crise qui a paralysé son système informatique en octobre dernier.

Le nouveau conseil municipal a autorisé le paiement de 30 285,32 $, taxes incluses, soit le coût pour le travail accompli pour combattre le virus informatique ayant  perturbé le système informatique de la Ville pendant quelques jours.
Des experts d’une firme spécialisée en sécurité informatique ont été mandatés et ont travaillé à résoudre ce problème, a-t-on indiqué. Aucune donnée personnelle n’a été perdue à la suite de ce problème, assure-t-on.
Rappelons que plusieurs services offerts par la municipalité avaient été touchés. Ce sont des employés de la Ville de Magog avaient observé que quelque chose ne tournait pas rond.
On certifiait déjà qu’il ne s’agissait pas d’un «rançongiciel». On savait aussi que les équipements informatiques de la Ville n’avaient pas été endommagés de façon permanente et qu’aucune donnée n’a été perdue en raison du virus.
Entre autres, certains services en ligne offerts par la municipalité avaient été touchés, ce qui évidemment a eu des impacts sur les citoyens. Les boîtes de courriel des employés ont aussi connu des ratés, tout comme une série de logiciels utilisés par le personnel de la Ville.