Une partie importante du paysage d’East Angus au cours de la dernière décennie est disparue à tout jamais, la démolition de l’ancienne usine Cascades située sur la berge de la rivière Saint-François étant maintenant terminée.

L'usine Cascades d'East Angus n'est plus

Une page importante de l’histoire d’East Angus s’est tournée avec la fin de la démolition de l’ancienne usine Cascades située sur la berge de la rivière Saint-François. L’importante tâche, entreprise au printemps passé, a été entièrement réalisée aux frais de Graphic Packaging Inc., qui possède le terrain.

« L’usine est complètement rayée du paysage, tout est démoli », a annoncé la mairesse Lyne Boulanger avec fierté. « Il va rester quelques travaux à faire au printemps au niveau du terrain pour ajouter de la verdure quand la neige va se retirer. Il reste seulement que le bâtiment dans lequel les bureaux étaient situés tout près du pont. On ne sait pas quelle vocation aura le bâtiment dans l’avenir pour le moment, c’est une très belle structure qui a beaucoup de potentiel. »

Dans son nouveau plan d’urbanisme, qui a été adopté par le conseil municipal au mois de juillet passé, la municipalité a prévu y construire un parc à fonctions multiples. Des sentiers pédestres et une scène pour accueillir des spectacles en plein air figuraient parmi les plans des urbanistes pour revigorer l’espace maintenant vacant, quoique rien n’est sûr pour le moment.

« On va voir où les négociations avec Graphic Packaging vont nous mener, c’est sûr qu’on veut suivre notre plan d’urbanisme. On vient de compléter la première étape, qui était de démolir l’ancienne usine, donc le temps nous dira ce qui adviendra du côté des berges », conclut la mairesse Boulanger, satisfaite que cette étape charnière soit complétée. 

Rappelons que l’usine de papier kraft a été construite en 1908 à la demande de l’industriel et fondateur de la ville William Angus sous le nom de Brompton Pulp and Paper, avant d’être achetée et rénovée par Cascades en 1983.