Luc Cayer vise un troisième mandat à la mairie de Stoke

Le maire de Stoke, Luc Cayer, briguera la mairie pour une troisième fois lors des élections municipales de novembre. Après presque 20 ans de vie politique, il se sent d'attaque pour poursuivre son implication envers la population de Stoke.
Luc Cayer
« J'ai encore l'énergie et le désir de servir les citoyens de Stoke », soutient M.Cayer qui est également le préfet de la MRC du Val-Saint-François depuis quatre ans.
L'amélioration des infrastructures sportives ainsi que le rafraîchissement du centre communautaire et de la patinoire font partie des dossiers sur lesquels l'élu désire travailler.
« Le côté environnemental m'est aussi cher avec le projet de récupération du verre et des plastiques agricoles. J'ai également une bonne connaissance du milieu, des besoins de la municipalité et de son réseau routier », précise Luc Cayer en ajoutant que la Politique familiale de la municipalité est à refaire et qu'un plan de rénovation de l'hôtel de ville est en branle.
Le maire souligne que le climat de confiance perdure entre la Société pour les enfants handicapés du Québec et la mairie, dans l'arrivée prochaine du Camp papillon sur le site du camp St-Pat's situé sur les rives du lac Stoke, un projet pour lequel il déclare avoir « joué un rôle de catalyseur ».
Enfin, la volonté de cinq conseillers municipaux de demeurer en poste pour un autre mandat a convaincu le maire Cayer de déposer sa candidature.
Il s'agit de Sylvain Chabot, Steeves Mathieu, Lucie Gauthier, Daniel Dodier et Mario Carrier.
« Il n'y a pas de partis politiques ni de groupes préétablis en vue de la période électorale. Par contre, une véritable synergie relie actuellement les membres du conseil, ce qui facilite le travail. Nous partageons les mêmes valeurs de transparence et d'honnêteté. Le travail d'équipe est essentiel dans le bon fonctionnement de la structure municipal », dit M. Cayer.