Denise Normand-Guérette, Pierre De Serres, Lorraine Brodeur et Jacques Guérette appartiennent tous les quatre au Groupe d’entraide pour une action préventive de la SROH.

Livre pour enfants nouveau genre

Puisque de nouveaux livres pour enfants sont constamment publiés, il apparaît difficile, sinon carrément impossible, de réinventer ce type d’ouvrage. Mais un groupe d’auteurs rattaché à la Société de recherche en orientation humaine (SROH) a néanmoins tenté le coup et accouché d’une œuvre plutôt unique.

Le livre s’intitule À la découverte d’Insécurité et de Volonté de puissance. Le titre indique clairement le désir des auteurs, issus du Groupe d’entraide pour une action préventive de la SROH, de partager des connaissances liées au vécu émotionnel des enfants.

À la découverte d’Insécurité et de Volonté de puissance raconte l’histoire d’une naissance ainsi que les premières étapes de la vie d’un tout-petit de manière tout à fait réaliste. Plusieurs photos illustrent le texte, dont la structure narrative permet l’apparition d’une interaction constante entre le lecteur – idéalement un adulte – et le jeune qui l’écoute.

Coordonnatrice du Groupe d’entraide pour une action préventive, Denise Normand-Guérette estime que le «livre est novateur puisqu’il s’adresse à la fois aux enfants et aux adultes.»

«Les parents n’ont pas beaucoup le temps de lire sur l’éducation des enfants. Par contre, ils font la lecture à leurs jeunes. On a donc décidé de faire d’une pierre deux coups en créant quelque chose s’adressant aux deux. On a également voulu engendrer une interaction grâce à des questions que l’adulte peut poser», explique Mme Normand-Guérette.

Cette dernière ajoute que son groupe a fait le choix d’inclure principalement des photos - plutôt que des dessins - dans le livre afin d’amener les jeunes à la rencontre d’un univers qu’ils connaissent bien. «On désirait qu’ils reconnaissent la réalité», note cette ancienne professeure à l’Université du Québec à Montréal.

«ÉLÉMENTS ESSENTIELS»

Denise Normand-Guérette révèle par ailleurs que l’insécurité et la volonté de puissance sont «deux éléments cruciaux du développement», de là l’idée de transmettre certaines connaissances en lien avec ces deux états.

«Notre livre a pour objectif d’aider l’enfant à mettre des mots sur différentes situations qu’il vit au quotidien. Et, s’il connaît les bons mots pour exprimer ce qu’il ressent, ses parents seront davantage en mesure d’agir pour le supporter.»

Mme Normand-Guérette ajoute que l’enfant lui-même a avantage à comprendre ses émotions. «L’idée dans tout ça, c’est de favoriser le développement d’un équilibre émotionnel. Une compréhension accrue amène l’enfant à grandir et à mieux se sentir», précise-t-elle.