Les bénévoles laissent les jeunes communiquer entre eux et s’organiser pour réaliser une pyramide.

Lier le camping à la persévérance scolaire

Une trentaine de jeunes de la région ont vu leur persévérance scolaire récompensée par une fin de semaine de camping organisée par le Club Optimiste Centre-Sud de Sherbrooke, samedi et dimanche dernier, au Camping Beau-Lieu à Sherbrooke. Les bénévoles, impressionnés par les résultats de cette première mouture de l’événement, planifient déjà récidiver l’an prochain.

L’idée à la base du projet : souligner les efforts d’élèves de 4e, 5e et 6e année du primaire, qui n’arrivent pas toujours à obtenir des bonnes notes malgré leur bonne volonté.

« Ceux qui ont des bonnes notes à l’école ont déjà leur récompense... Nous, on voulait vraiment souligner la persévérance de ceux qui travaillent fort mais dont les efforts ne paraissent pas autant dans le bulletin. On s’est dit qu’eux aussi méritaient qu’on les récompense et qu’on les encourage », explique Alain Métivier, directeur du Club Optimiste Centre-Sud de Sherbrooke.

L’organisation a alors approché les écoles de la région afin que la direction ou les travailleurs psychosociaux leur recommandent de tels élèves.

« Quand ils sont arrivés, samedi matin, il y en a qui avaient la mine basse et qui ne parlaient pas, mais en 15 minutes, la chimie s’est installée », se réjouit M. Métivier.

Impressionnants

Les organisateurs sont unanimes : c’est merveilleux ce qu’un peu d’encouragement peut faire. Il suffisait de faire sentir à ces jeunes qu’ils étaient valorisés pour qu’ils démontrent enthousiasme, discipline et leadership par eux-mêmes et durant toute la fin de semaine.

Par exemple, la première activité consistait à déplacer un ballon en équipe à l’aide de longues ficelles. « C’est un défi qui teste la capacité à s’organiser et à communiquer tout le monde ensemble... C’est vraiment difficile; quand des adultes l’essayent, d’habitude, c’est le bordel! Mais eux l’ont vraiment bien réussi et très rapidement, on était vraiment impressionné », s’enthousiasme Serge Gélinas, le responsable des activités du camp.

Les organisateurs et les bénévoles sont également émus de l’enthousiasme et de la générosité engendrés par l’événement, notamment lorsque des campeurs leur ont apporté des bombonnes de propanes ou même fait des dons en argents pour la prochaine mouture — car oui, il y aura une prochaine fois, promettent les organisateurs. Ils remercient aussi le camping Beau-Lieu pour avoir fourni gratuitement les terrains.