L’ex-maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, est décédé dans la nuit de lundi à mardi, des suites d’une maladie dégénérative.

L’ex-maire de Lac-Mégantic Jean-Guy Cloutier s’éteint

L’ex-maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, est décédé dans la nuit de lundi à mardi, des suites d’une maladie dégénérative. Il était âgé de 75 ans.

Il a été maire de Lac-Mégantic à deux reprises, du 3 novembre 1985 au 13 novembre 1989, et du 1er novembre 2015 au 5 novembre 2017.

Il a mené sa carrière d’entrepreneur en construction de maisons résidentielles et a évolué en bâtisseur prospère d’édifices institutionnels et commerciaux, dans son entreprise avec son frère Gaston.

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, a tenu à réagir, par voie de communiqué. « Nous avons côtoyé, dans les dernières années, un homme dévoué qui travaillait avec acharnement. Un dossier important pour lui a été l’obtention de la voie de contournement ferroviaire, dossier qui voit son aboutissement et sa continuité aujourd’hui. »

Le communiqué signale également le fait que M. Cloutier a travaillé au développement économique et industriel de la région, en tant qu’administrateur de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) région de Mégantic.

L’ex-conseiller Pierre Latulippe a siégé au même conseil municipal que lui, de 2015 à 2017.

« Jean-Guy Cloutier, c’était un homme extrêmement engagé et dévoué pour sa ville. Il voulait redevenir maire, c’était sa priorité quand il s’est représenté en 2015. Il était toujours présent à son bureau de l’hôtel de ville, à faire 60 heures par semaine. Pas question pour lui de prendre sa retraite. Très travaillant, il avait à cœur le succès de sa ville, dans sa volonté de la reconstruire. »

Deux grands amis de M. Cloutier, tellement qu’on les appelait les trois mousquetaires quand ils étaient ensemble, lui ont rendu hommage, soit Denis Turcotte, de Lambton, et Gaétan Fillion, de Lac-Mégantic.

« C’était un grand homme, très intelligent, assez impartial, un grand ami. Je l’ai connu dans les années 1974-1975, chez les Chevaliers de Colomb, lui était Grand Chevalier. Puis, dans les Optimistes, où il était président et lieutenant-gouverneur pour le Granit. Nous sommes devenus deux collaborateurs et rapidement des amis de couples. Quand il s’est présenté à la mairie de Lac-Mégantic, je l’ai aidé et appuyé en étant son représentant officiel. C’était un bon gestionnaire, capable de faire cheminer ses idées, logique, bien structuré et réfléchi. Je l’admirais. Tellement un bon rassembleur, il aimait mettre ses partenaires et son équipe en valeur », l’a décrit M. Turcotte.

« Un mentor »

Gaétan Fillion, pour sa part, calcule 43 ans d’amitié avec M. Cloutier. « C’était un homme très présent dans sa communauté. Je retiens sa jovialité, il aimait beaucoup la vie, un pince-sans-rire, et tellement à l’écoute de l’autre… Un mot le caractérise : générosité. Nous avons vécu de tellement beaux moments ensemble, il était toujours présent même dans les moments plus difficiles. Quand j’ai perdu ma fille, il nous a appelés 60 jours d’affilée… Nous avons voyagé ensemble, fait beaucoup de choses ensemble, participant à beaucoup de partys. Sa femme a été omniprésente dans sa vie, tellement importante, en l’appuyant dans toutes ses réalisations », raconte M. Fillion.

« Il était un peu plus âgé que moi et m’influençait, c’était un mentor. C’est lui qui me donnait le goût de me lancer en affaires, comme modèle de réussite. Et comme il nous a invités aux mariages de ses enfants, ce sont devenus des amis à leur tour! »

M. Fillion a voulu rappeler l’homme qu’il a apprécié : « fondateur, acharné, batailleur, combattant, travailleur… Un mot, ce n’est pas assez. Il aimait beaucoup le golf, on y est allé souvent ensemble ou avec nos femmes! »

Il laisse dans le deuil son épouse Lucille Richard, ses deux fils Bruno et Jean-François, et sa fille Cathia. Il avait aussi six petits-enfants. Ses funérailles auront lieu lundi 20 mai, à 11 h, en l’église Sainte-Agnès de Lac-Mégantic.