Les deux pavillons de l’ancienne école du Tremplin à Richmond seront démolis au début de l’année 2020. Le pavillon 2 (sur la photo) a été construit en 1929 et est vacant depuis plus de 25 ans.

L’ex-école du Tremplin de Richmond sera démolie

Une démolition très attendue à Richmond devrait avoir lieu dans les prochains mois. La Commission scolaire des Sommets a reçu mercredi une aide financière de 958 560 $ pour la démolition des pavillons 1 et 2 de l’ancienne école du Tremplin situés respectivement sur la rue Adams Est et sur la rue Gouin.

Le pavillon 1, construit en 1954, est inoccupé depuis 2009. Contruit en 1929, le pavillon 2 est quant à lui vacant depuis plus de 25 ans.

La Commission scolaire a tenté de vendre les deux bâtiments dans les dernières années, mais aucun acheteur n’a démontré de l’intérêt. Ces deux pavillons engendraient des frais annuels entre 50 000 et 60 000 $.

« C’est une bonne journée aujourd’hui, confirme Jean-Philippe Bachand, président de la Commission scolaire des Sommets. Les bâtiments n’étaient plus aux normes, ça aurait coûté plus cher de les restaurer que d’en construire des nouveaux. Ils datent d’une autre époque et, malheureusement, ils n’ont pas été entretenus. Avec la démolition, les terrains deviennent plus intéressants pour un développement. »

La Commission scolaire entend aller en appel d’offres pour la démolition « dès jeudi matin ». La vente des terrains suivra.

L’aide financière est octroyée par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur Jean-François Roberge dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2018-2028. C’est le député de la région André Bachand qui en a fait l’annonce mercredi à l’hôtel de ville de Richmond. Ce dossier faisait partie de ses promesses lors de la dernière élection.

« C’était un dossier qui traînait depuis plusieurs années, indique-t-il. On s’est assis l’automne dernier avec la Commission scolaire et la Ville. Ç’a pris un an, mais finalement c’est fait et, à très court terme, on va voir des résultats. C’est un million $ très bien investi. »

Un nouveau souffle pour Richmond

Le maire de Richmond, Bertrand Ménard était tout sourire mercredi matin. Et pour cause, il a de très gros projets pour les deux terrains qui deviendront disponibles à la suite de la démolition de l’ancienne école.

« C’est le cœur de la ville, lance le maire qui confirme que des promoteurs sont déjà intéressés par les deux terrains. On regarde pour bâtir une nouvelle garderie et aussi pour une nouvelle clinique médicale. On pense aussi à une vingtaine de maisons pour de jeunes familles. L’école est tout près. C’est un projet majeur. »

« L’avantage de ces terrains, c’est qu’ils sont déjà desservis en services, résume André Bachand. Ce n’est donc pas un nouveau développement. Les coûts pour la municipalité vont être moindres. On redonne une valeur à un terrain en plein cœur d’une municipalité. »