De nombreux bris ont été réparés en fin de semaine par les différents distributeurs d’électricité.

L'Estrie revient à la normale

SHERBROOKE — L’électricité revient peu à peu, la rivière reprend son lit et les autobus scolaires seront en service lundi. Les employés de la Ville de Sherbrooke et ceux des différents services d’Hydro n’ont pas ménagé les efforts en fin de semaine pour remettre la région en ordre. Si plusieurs milliers de personnes étaient privées de courant en Estrie au début du week-end, Hydro-Sherbrooke ne recensait plus que 225 pannes chez ses clients en fin de soirée dimanche. Hydro-Québec, elle, comptait 12 278 pannes sur le territoire estrien.

Au début de la journée dimanche, 2300 clients d’Hydro-Sherbrooke étaient toujours privés d’électricité. Les employés de l’organisation ont travaillé de longues heures afin de réduire le nombre de pannes.

« Nous avons fait de grands gains dans les secteurs difficiles que sont Saint-Denis-de-Brompton et Ascot Corner» s’est réjoui en soirée Martin Saint-Hilaire, chef de la section exploitation à Hydro-Sherbrooke. « Cette nuit [dans la nuit de lundi], une équipe interviendra à différents endroits pour rétablir des pannes localisées, comme sur les rues Willowdale, Léon-Trépanier, Picard, des Sous-Bois et Maréchal. Ces interventions rétabliront une trentaine de clients environ. 

« Demain [lundi], les équipes reprendront le travail et s’attaqueront aux différentes interventions restantes»,  ajoute-t-il, ne pouvant toutefois préciser l’échéancier pour les derniers clients à rebrancher. 

M. Saint-Hilaire précise que deux retraités et un employé d’Hydro-Coaticook ont prêté main-forte à l’équipe d’Hydro-Sherbrooke en fin de semaine. 

Dans les secteurs desservis par Hydro-Québec, la MRC de Memphrémagog était la plus affectée, dimanche soir. On y dénombrait toujours 5667 pannes. Le Granit (1958), le Val-Saint-François (1748) et le Haut-Saint-François (1545) étaient les autres MRC les plus touchées. 

Les abonnés d’Hydro-Magog, eux, sont rebranchés depuis vendredi. Des employés sont allés aider ceux d’Hydro-Québec au cours de la fin de semaine. 

Rivière 

Vers 16 h, dimanche, la Ville de Sherbrooke a confirmé, par voie de communiqué, que la rivière Saint-François était revenue sous la barre des 13 pieds, levant ainsi le niveau de veille de risque d’inondation. Tous les évacués de Sherbrooke sont rentrés chez eux.

La Ville n’a pas pu préciser si la crue des eaux avait endommagé le chantier situé sur la rue des Grandes-Fourches. 

Cependant, le centre Jean-Charles Côté, situé au 555, rue des Grandes-Fourches, lui, ne sera pas accessible lundi. « Les personnes ayant des rendez-vous prévus avec les employés de ce bâtiment ainsi que les citoyens et les citoyennes désirant se procurer un permis pour des travaux sont invités à attendre à mardi pour s’y présenter ou pour tenter de joindre les fonctionnaires situés dans ce bâtiment. Il est toutefois possible de faire une demande de permis dans les bureaux d’arrondissement de Brompton–Rock Forest–Saint-Élie–Deauville, de Fleurimont et de Lennoxville pour les citoyens de ces secteurs », précise la Ville de Sherbrooke, ajoutant que le centre pour les appels non urgents est toujours accessible au 819  821-5858. 

« Les travaux requis pour le rétablissement du site sont en cours tant dans les stationnements que dans les bâtiments. L’ampleur des dommages est également en cours d’évaluation et sera communiquée à la population ultérieurement », résume la Ville. 

Écoles

Les autobus de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke seront de retour sur les routes lundi. Le transport scolaire sera offert de manière normale, a confirmé la CSRS par courriel à La Tribune.

Les élèves de la polyvalente Louis-Saint-Laurent d’East Angus, qui a subi plusieurs dégâts vendredi, retourneront aussi à l’école lundi. « Des travaux ont été effectués sur les parties endommagées de l’établissement », a indiqué l’institution sur Facebook, souhaitant une bonne semaine à ses élèves et à l’équipe-école. 

Cependant, la Commission scolaire des Hauts-Cantons a annoncé sur Facebook que l’école des Monts-et-Lacs et l’école d’Audet seraient fermées lundi en raison des pannes électriques. L’école de Ligugé, elle, sera ouverte, précise-t-on. 

Routes

Quelques routes desservies par le ministère des Transports du Québec étaient toujours fermées dimanche soir, selon le site de Québec 511. C’est le cas de la route 216 entre le 4e Rang Est et le chemin Côté à Stoke et pour le chemin de Stratford entre l’avenue Champlain à Disraeli et le chemin du Quai à Stratford.

Sur la route 251 à la hauteur de la route 108 à Cookshire-Eaton, la circulation se fait en alternance.

À Magog, le chemin Gendron entre la route 247 et le chemin Tétreault est toujours fermé. La rue Bordeleau l’est aussi entre le chemin Tétreault et la rue Légaré. La rue des Hirondelles, elle, est maintenant ouverte.