Postés à l’intersection des rues Saint-Georges et de la 2e Avenue à Windsor, les bénévoles sollicitaient autant les automobilistes que les camionneurs, vendredi, au profit de la fondation MIRA.

Les Windsorois fidèles à MIRA

Depuis plus de quinze ans, les Windsorois font preuve d’une grande générosité lorsque vient le temps d’amasser des fonds pour la fondation MIRA. Les Chevaliers de Colomb le confirment en effectuant chaque année un barrage routier au profit de l’organisme offrant gratuitement des chiens guide et d’assistance pour des personnes vivant avec certaines déficiences. L’objectif de cette année : 3000 $.

Postés à l’intersection des rues Saint-Georges et de la 2e Avenue à Windsor, les bénévoles sollicitaient autant les automobilistes que les camionneurs, vendredi. « Les gros transporteurs sont vraiment généreux. En fait, tous ceux qui nous croisent nous encouragent la plupart du temps », affirme André Bélanger, membre des Chevaliers de Colomb et bénévole à la cueillette de dons pour MIRA depuis les cinq dernières années.

Fidèle au poste depuis trois ans au barrage routier, Gérald Saint-Laurent est présent, peu importe la météo. Il faut dire qu’elle était particulièrement froide en ce 11 mai.

Le grand chevalier Jean jr Schink affirme qu’« une dizaine de bénévoles s’impliquent de 9 h à près de 17 h chaque année. Le froid d’aujourd’hui fait partie de notre climat, alors on s’y fait ».

Intercepté en début de matinée, l’automobiliste Yann Bruneau ne s’est pas fait prier d’arrêter son véhicule et effectuer son don. « C’est une bonne cause. Surtout que je sais qu’un travailleur de l’usine [où il travaille] a besoin d’un chien MIRA. »

Le responsable de la collecte de fonds André Jetté, souligne la grande générosité des gens de Windsor. « C’est une bonne cause qui vient en aide aux personnes à mobilité restreinte. On sait aussi qu’une famille de Windsor a un chien MIRA. »

Les sommes recueillies servent à la formation d’un chien qui nécessite 30 000 $. « Actuellement, 62 chiens sont en fonction en Estrie dont un à Windsor qui accompagne un enfant autiste », mentionne Rachelle Lunardi, directrice financement Est-du-Québec pour la Fondation MIRA.

Depuis 2006, des barrages routiers sont organisés dans certaines municipalités du Québec au mois de mai. « À Windsor, cette action communautaire est réalisée depuis 2008 grâce à la précieuse collaboration des Chevaliers de Colomb. À ce jour, 27 000 $ ont été reçus grâce à ces barrages. Si la tradition d’amasser 3000 $ par année se maintient à Windsor, la somme attribuée à la formation d’un chien, soit 30 000 $, sera réunie », note Rachelle Lunardi.

Il existe plusieurs façons de donner à la Fondation MIRA, dont le programme de récupération de cartouches d’imprimante. Un point de dépôt est d’ailleurs situé à la bibliothèque RCM de Richmond. Plus d’informations sont disponibles à MIRA.ca.