Les Weedonnais curieux mais favorables

Les citoyens de Weedon se sont déplacés en grand nombre à l’assemblée d’information organisée par MYM Neutraceuticals suite à la première pelletée de terre, démontrant leur désir de compréhension du projet. Certaines questions persistent surtout auprès des habitants du rang 2, où seront situées les serres de cannabis médical.

Les citoyens de Weedon reconnaissent unanimement que ce projet majeur est nécessaire à la revitalisation de leur village ainsi qu’à sa survie. C’est pourquoi ils ont accueilli chaleureusement l’équipe de MYM et leur projet, les remerciant même de s’être intéressés à leur communauté pour le concrétiser.

« Les commerçants de la ville vont enfin voir leur achalandage monter, ce qui leur permettra de faire des profits. De nouveaux commerces vont maintenant vouloir s’installer à Weedon et ce sera bon pour la prospérité de la communauté, surtout à long terme », a fait savoir Jacques Roy suite à l’assemblée informative.

Quant à elle, Micheline Cloutier a été finalement convaincue que le projet verrait le jour dans son entièreté, malgré l’ampleur du projet qui semblait impossible à réaliser au cœur de la communauté. C’est avec fierté qu’elle et la majorité de ses concitoyens accueillent le projet, qui fait de Weedon une ville à l’avant-garde.

« Je suis contente de voir que, oui, c’est bel et bien possible de construire une aussi grande serre à Weedon. Quand on a annoncé le projet et son emplacement dans le rang 2, plusieurs personnes riaient juste à entendre l’idée, la jugeant irréalisable. On est soulagé et rassuré aujourd’hui de voir que le projet va de l’avant dans son entièreté. On a de quoi être fier de porter un aussi gros projet dans une petite municipalité », raconte-t-elle.

Pas unanimes

Les citoyens qui habitent le rang 2, où seront situés les serres et le complexe de transformation, continuent d’avoir certaines inquiétudes. Ils espèrent que le rang sera asphalté de manière à ce que la chaussée ne se détériore pas et que la poussière ne soit pas soulevée.

« Les odeurs, c’est sûr que c’est quelque chose qui nous préoccupe. On va avoir les réponses à nos questions assez vite lorsque le projet sera terminé et fonctionnel. On ne s’en fait pas trop avec ça. En même temps, on sait que c’est vital pour Weedon d’avoir ce projet donc même si on perd un peu de notre confort, c’est pour le mieux de la communauté », a affirmé une citoyenne du rang 2 sous le couvert de l’anonymat.

Lorsque les citoyens ont demandé de quelle manière la municipalité de Weedon serait gagnante sur le plan fiscal, le maire Richard Tanguay a dit que les retombées découlant de cette entreprise aux deux paliers de gouvernement pourraient possiblement entrainer un retour de service quant à la situation de la route 257.

« Si on pouvait obtenir du financement pour notre maudite route 257, ça serait encore plus positif! » a déclaré un citoyen à sa sortie de l’assemblée. Les citoyens, le maire et MYM Neutraceuticals semblent être sur la même longueur d’onde.