La nouvelle Régie intermunicipale de prévention et de protection incendie Memphrémagog prendra place sous peu, au grand plaisir de (devant) Marcella Davis Gerrish, conseillère municipale à North Hatley, Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine de Hatley, Martin Primeau, maire du Canton de Hatley, (derrière)  Alec Van Zuiden, maire d'Ayer's Cliff, Denis Ferland, maire de Hatley, Francine Caron-Markwell, mairesse du Canton de Stanstead et Philippe Dutil,  maire de Stanstead.

Les pompiers de la MRC Memphrémagog s'unissent

Les quatre services des incendies des huit municipalités du secteur Est de la MRC de Memphrémagog se regroupent pour former la Régie intermunicipale de prévention et de protection incendie Memphrémagog Est. La nouvelle formule prendra place à compter du début de l'année prochaine. Les municipalités d'Ayer's Cliff, Canton de Hatley, Hatley, Sainte-Catherine-de-Hatley, North Hatley, Canton de Stanstead, Stanstead et Ogden sont celles qui participent au projet.
Le nouveau regroupement comptera sur un directeur permanent qui sera embauché prochainement. Les 85 pompiers des quatre services des incendies actuels resteront en poste. Le budget sera de 1,3 M$ par année. Les quatre services répondent historiquement à environ 250 appels par année sur l'ensemble du territoire pour des accidents, des incendies et des catastrophes naturelles.
« L'objectif premier de la création de la Régie de l'Est est de permettre aux municipalités de répondre adéquatement à toutes les exigences grandissantes de la part des différents paliers de gouvernement tout en gardant les coûts sous contrôle », explique Martin Primeau, président du comité de sécurité incendie de la MRC de Memphrémagog et maire du Canton de Hatley,
« Ça va nous aider à répondre aux exigences toujours plus grandes qui nous sont imposées en matière de couverture incendie au Québec. D'ailleurs, le gouvernement provincial encourage ce genre de regroupement », ajoute M. Primeau.
Le 3e dans la région
Le service des incendies devient ainsi le troisième plus grand de la région de l'Estrie après Sherbrooke et Magog. « Au départ, on avait envisagé la possibilité de créer une seule régie incendie pour l'ensemble du territoire de la MRC de Memphrémagog, mais ce projet est tombé à l'eau parce que les municipalités de l'Ouest n'avaient pas le même intérêt », lance Martin Primeau.
Le maire du Canton de Hatley voit ce regroupement comme une première étape. D'abord, la nouvelle Régie prendra ses marques. Éventuellement, on pourrait à nouveau se regrouper avec les municipalités du secteur Ouest mais aussi avec la Ville de Magog. « D'ici dix ans, je crois que c'est réaliste qu'il n'y ait qu'un seul service des incendies pour toute la MRC de Memphrémagog », soutient-il.
Les quelque 16 000 résidants et villégiateurs des huit municipalités seront encore mieux protégés, ajoute Martin Primeau, bien que la couverture actuelle soit adéquate et suffisante, selon les normes gouvernementales actuelles.
« La collaboration entre les différents services va bien, mais c'est certain que les opérations seront uniformisées, notamment du côté des communications. Ça peut seulement rendre les choses plus faciles. »
De nouvelles casernes ou de nouveaux équipements ne sont pas au menu. Mais ça pourrait changer. « Le nouveau directeur que nous allons embaucher aura dans ses tâches de s'assurer que les casernes sont au bon endroit étant donné que nous ne serons plus dans une perspective de couverture de municipalités, mais dans la perspective d'un territoire », ajoute le président du comité de sécurité incendie de la MRC de Memphrémagog