Danick Pellerin, copropriétaire de la microbrasserie Moulin 7, se réjouit des distinctions remportées par la Spello et la Mineur au World Beer Awards 2019.

Les honneurs pour deux bières asbestriennes

La Spello et la Mineur, deux bières de la microbrasserie Moulin 7 à Asbestos, sont championnes canadiennes 2019 du World Beer Awards dans leurs catégories respectives de Pale Ale et de Kölsch. Elles représenteront le pays lors des mondiaux de la bière à Londres en septembre prochain.

Danick Pellerin, copropriétaire de la microbrasserie, se dit particulièrement touché par la nomination de la Spello : « C’est une Pale Ale et il y a beaucoup de brasseries qui font ce type de bière, donc nous sommes vraiment fiers que la nôtre ait été jugée meilleure au Canada! »

M. Pellerin la décrit comme une bière au goût houblonné typique des Pale Ales, mais avec une amertume plus tranquille et « un bon côté aromatique » qui tirerait sur le pamplemousse rose et autres agrumes ainsi que sur les fruits tropicaux comme l’ananas — une bière parfaite pour l’été, selon lui.

La Mineur se classe quant à elle parmi les bières de type Kölsch, c’est-à-dire une blonde très douce qui ressemble plus à celles de grandes brasseries, et qui présenterait de belles notes maltées. « C’est une bière de soif où on goûte bien le grain, le pain frais », décrit le copropriétaire.

Deux autres bières avaient été présentées par Moulin 7 pour la mouture 2019 du concours.

Pour sélectionner les candidates, M. Pellerin affirme y aller instinctivement, mais en choisissant des bières produites en plus grands volumes. « On n’envoie pas nos bières spéciales qu’on produit une fois par an, parce que c’est moins le fun pour le client de voir qu’une bière a gagné un prix puis d’avoir de la difficulté à la trouver », explique-t-il.

Qualité constante

Le copropriétaire rappelle par ailleurs que la microbrasserie asbestrienne, qui célèbre son cinquième anniversaire cette année, avait aussi remporté un prix au même concours pour la première fois l’année dernière, avec une autre de leurs bières. « D’être encore reconnus, ça nous fait chaud au cœur. Ça veut dire qu’on est stable dans notre qualité et que ce n’était pas juste la chance du débutant, donc c’est toute une tape dans le dos! », ajoute-t-il avec enthousiasme.

Il se réjouit également de l’image positive que ces prix procurent au Québec, puisque plus de 85 % des céréales utilisées par l’entreprise proviennent de la province. « Les grains sont cultivés au Québec, maltés à Sherbrooke, et la bière est produite à Asbestos; ça prouve qu’on fait de bons produits au Québec, c’est très valorisant pour nous! », précise M. Pellerin.