Les pluies diluviennes de lundi soir ont causé des dégâts majeurs sur la route 108, à la sortie du village de Stornoway, empêchant même des résidants de pouvoir sortir de chez eux mardi matin, pour aller travailler… Les travaux devraient prendre la semaine pour être exécutés, compte tenu que des fils téléphoniques enfouis sous terre ont été sectionnés.

Les fortes pluies causent des dommages à Stornoway

Les fortes pluies de lundi ont causé des dégâts majeurs à Stornoway et Audet.

Ainsi, la route 108 à Stornoway a subi d’importants dommages, à la sortie du village, dans la côte Felton. Le ministère des Transports (MTQ) a fermé une voie en direction de Saint-Romain, en soirée. Trois ponceaux ont été emportés par la crue soudaine des fossés devenus d’un coup des ruisseaux rugissants, causant des inconvénients aux propriétaires alors prisonniers de leur résidence.

En plus de certains rangs de la municipalité de Stornoway qui ont été lavés par les pluies diluviennes de lundi soir, dont un a nécessité une quinzaine de voyages de gravier pour le remblayer.

« Pendant environ une heure et demie, des trombes d’eau sont tombées, à boire debout! » raconte Lionel Lapierre, qui travaillait dans son garage et qui était un peu plus chanceux que les autres, puisque seulement la moitié de l’entrée de sa cour a été emportée par les eaux.

« C’est la deuxième fois ce printemps qu’une telle chose arrive. Il y a trois semaines ou un mois, l’eau était passée par-dessus le ponceau. Mais hier, à 20 h, l’eau coulait six pouces d’épais, à la pleine largeur du chemin devant la maison. Les autos qui descendaient la côte risquaient de déraper tellement il y avait d’eau. Cela me surprend qu’il n’y ait pas eu d’accidents. Nous avons appelé les policiers, le ministère des Transports aussi. Ça a pris du temps avant qu’ils viennent, pourtant c’était grave », a déploré M. Lapierre.

Un technicien du ministère des Transports (MTQ), rencontré mardi sur les lieux, a avoué que les travaux pour rectifier la situation prendraient au moins une semaine, surtout que des fils de téléphone, enfouis en bordure du chemin, avaient été déterrés et sectionnés. « En plus de 40 ans de travail, je n’ai jamais vu une situation pareille », a commenté l’homme qui a requis l’anonymat.

Le maire de Stornoway, Mario Lachance, a parlé de dégâts considérables et majeurs sur des chemins municipaux. « Le rang des Concessions, le 4e rang vers Stratford et le rang North Hill ont été grandement endommagés, ce qui nécessitera plusieurs voyages de camions de gravier. Des chemins privés ont aussi subi des dommages. Notre chemin menant aux étangs d’aération a été emporté par l’eau et présente une crevasse de plus de quatre pieds de profondeur, à la largeur du chemin », a-t-il déploré.

« Ce ne sont pas des pluies normales que nous avons eues. Des sous-sols ont été inondés, au village, qui est pourtant situé en hauteur! Même qu’une garderie a dû fermer ses portes », a rapporté le maire Lachance.

Il a évoqué la possibilité qu’après évaluation des dommages, Stornoway fasse une demande d’aide au gouvernement du Québec pour les dommages subis. Il a fait voir qu’il était un peu tôt pour évaluer ces coûts.

En fin de journée, le MTQ a avisé que tous les accès aux résidences avaient rapidement été rétablis, que la voie vers l’est de la route 108 resterait fermée, mais que la circulation bénéficiait d’une voie dans les deux sens, qu’il n’y avait pas d’enjeux de sécurité pour les usagers de la route.

À Audet, ce sont la route Bélanger, le chemin de la dam et le chemin Vallerand qui ont été gravement affectés par l’eau. Des ponceaux de bonne envergure ont été emportés, obligeant de nombreux détours aux résidants du secteur.