Les chasseurs invités à la prudence

La saison de la chasse au chevreuil est à nos portes. C’est l’occasion pour les policiers de rappeler quelques règles de sécurité à ceux qui s’adonnent à cette activité.

« Chaque année, les policiers de la Sûreté du Québec doivent intervenir à la suite de disparitions en forêt. Que vous pratiquiez la chasse à l’arc, à l’arbalète, à la poudre noire ou à la carabine, vous devez vous assurer d’agir de la façon la plus responsable, sécuritaire et courtoise possible », a fait savoir le corps policier par voie de communiqué.

Certains chasseurs pratiquent leur activité dans des milieux boisés qui sont parfois difficiles d’accès, surtout si un incident survient. Être équipé pour survivre jusqu’à l’arrivée des secouristes est primordial. Les policiers suggèrent aux chasseurs, avant même leur départ, d’aviser un proche de l’itinéraire prévu en fournissant les coordonnées GPS des caches et l’heure du retour. 

Les chasseurs doivent prévoir un moyen de communication, porter des vêtements bien adaptés s’ils doivent passer une nuit en forêt, apporter une carte et une boussole et éviter de s’aventurer dans un secteur trop isolé et non familier. Ils doivent également apporter des aliments qui sont riches en calories et des sachets d’aliments déshydratés, indique la SQ.

Ils devraient également être équipés d’une trousse de survie contenant des outils de base, des bougies d’allumage, des articles de premiers soins, un couteau, des allumettes à l’épreuve de l’eau, une lampe de poche, un sifflet et une couverture légère traitée à l’aluminium.