Les Cantonniers atteignent encore une fois la finale, éliminant Gatineau par la marque de 5 à 2.

Les Cantonniers filent à nouveau en finale

Irrésistibles Cantonniers de Magog ! La troupe de Félix Potvin accède à la finale de la Ligue midget AAA du Québec en vertu d’une victoire de 5-2 à Gatineau dans le quatrième match de cette demi-finale trois de cinq remportée 3-1. Le véritable tour de force des Cantonniers réside dans le fait que la formation magogoise atteint la finale du circuit Lévesque pour une troisième fois en quatre ans.

On se souvient que les Cantonniers avaient plié l’échine en six parties en 2016 face aux Lions du Lac Saint-Louis. Deux ans plus tard, en 2018, on avait eu droit à une domination totale des Cantonniers qui s’étaient emparés de la double couronne. Comme s’ils n’étaient pas rassasiés, voilà que la bande à Potvin réapparaît dans la grande finale du circuit midget AAA québécois en 2019.

Les champions en titre devront toutefois patienter avant de connaître l’identité de leurs prochains adversaires puisque la demi-finale entre les Lions du Lac Saint-Louis et les Chevaliers de Lévis connaîtra son dénouement mardi. Les Lévisiens ont évité l’élimination dimanche en signant un gain de 5-2 à Dollard-des-Ormeaux. Ce qui est certain, c’est que la finale quatre de sept prendra son envol vendredi, soit à Magog, si le Lac Saint-Louis l’emporte, ou à Lévis si les Chevaliers ont le dernier mot dans leur demi-finale.

Le jeu de puissance

Il était visible que l’Intrépide de Gatineau jouait avec confiance et à l’intérieur de leurs moyens avec la série qui était déménagée devant leurs partisans. Après avoir triomphé 1-0 vendredi, l’Intrépide a repris là où il avait laissé en blanchissant de nouveau les Magogois lors de la première période qui s’est terminée à égalité 0-0. Il s’agissait de la cinquième période de suite sans but pour les Cantonniers. Le déclic s’est finalement produit au deuxième tiers pour les Cantonniers. Après avoir concédé le premier but de la partie pour une troisième fois d’affilée, les Magogois ont finalement percé la muraille William Desmarais avec deux buts en 85 secondes par l’entremise de Justin Robidas et Alexandre Doucet. Les locaux ont tout de même réussi à provoquer l’égalité moins de deux minutes plus tard.

Olivier Picard a alors enfilé son but le plus important des séries en replaçant les Cantonniers en avant 3-2 avec une seconde à écouler à la deuxième période. Les trois buts des Cantonniers dans cet engagement ont été marqués en avantage numérique.

Débordé par le jeu de puissance des Cantonniers, l’Intrépide a couru à sa perte dès le début de la troisième période avec une autre pénalité. 43 secondes plus tard, Alexandre Doucet, avec son deuxième de la rencontre et son 13e des séries, a donné le coup de grâce en portant la marque 4-2. Tristan Roy a complété dans une cage déserte en fin de partie.

Les Cantonniers ont terminé la partie avec quatre buts en sept avantages numériques. Sur les sept mineures écopées par l’Intrépide, quatre l’ont été pour des coups à la tête. Deux autres l’ont été pour double-échec et coup de bâton. Les Magogois ont visité le cachot à une seule reprise.

La patience

« On a prôné la patience. C’est le genre de série où l’équipe qui se mettait dans le trouble ouvrait la porte toute grande à l’autre. Tôt ou tard, on savait que le style de jeu préconisé par l’Intrépide finirait par les rattraper. C’est arrivé dans cette quatrième partie », a commenté Félix Potvin. « Le but d’Olivier Picard a été déterminant dans cette partie. Cela nous a donné du gaz, c’est évident. On a bien géré le cadran dans les 20 dernières minutes et lorsque l’Intrépide lançait au but, Olivier (Adam) était prêt. Il est magistral dans les moments-clés pour nous », a ajouté le mentor des Cantos.

En vitesse

Les Cantonniers ont maintenant gagné leurs sept dernières séries depuis la saison 2017-2018. Encore plus impressionnant, six fois les adolescents de Félix Potvin ont éliminé leurs rivaux sur la route. 

////

Alexandre Doucet refuse de ralentir avec ses 13 buts en 11 joutes, un sommet dans les séries dans la ligue. « On peut marquer des buts de bien des façons, mais il faut être réaliste et plus on avance, plus c’est difficile. Aujourd’hui (dimanche), notre attaque à cinq était vraiment à point. Il nous reste quatre grosses victoires à aller chercher. Ça va faire du bien un peu de repos, surtout que l’autre série se rendra à la limite de cinq parties. Le meilleur s’en vient », annonce Doucet.

/////

Certaines performances chez les gardiens de but ont de quoi faire écarquiller les yeux dans ces séries à travers la ligue. Toutefois, aucun cerbère n’est plus constant qu’Olivier Adam des Cantonniers qui continue de dominer la ligue avec sa moyenne de buts alloués par match de 0.95 et son taux d’efficacité de 0.961. Celui-ci continue de rendre crédit à ses coéquipiers. « L’Intrépide a obtenu plus de lancers (35 contre 24) dans cette partie, mais il faut regarder la provenance des tirs. Il n’y a personne dans notre équipe qui pense gagner 7-6. Mes coéquipiers sont responsables dans les trois zones et me facilitent la tâche », a souligné Adam.

/////

Les vétérans Olivier Picard, Olivier Adam, Isaac Belliveau, Jacob Dion, Jérémy Lapointe, Karl Vaillancourt et Piaget Ntakarutimana en seront ainsi à leur deuxième participation de suite en grande finale de la Ligue midget AAA du Québec. Pas beaucoup de joueurs peuvent se vanter de cet exploit. On peut quasiment ajouter le nom d’Alexandre Doucet qui avait aussi participé à la finale l’an dernier à titre de joueur affilié.