Les activités reprennent dans les parcs nationaux

Les activités reprennent dans les parcs nationaux du Québec, dont ceux de l’Estrie. La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) annonce la réouverture partielle de ses installations, pour «des retrouvailles naturelles attendues et sécuritaires».

Au parc national du Mont-Orford, on rappelle que l’achat des droits d’accès devra obligatoirement se faire en ligne afin de favoriser la distanciation et une expérience sécuritaire pour tous en ces temps particuliers.

À LIRE AUSSI: Réouverture de certaines activités de parcs de la SÉPAQ

Nature Québec plaide pour la réouverture des parcs nationaux

La réouverture des sentiers, un chantier complexe

Mont-Orford: Redonnez-nous notre montagne

Les amoureux de plein air de la région pourront renouer avec leurs sentiers de randonnée pédestre préférés, dont La Boucle des Trois-Étangs, L’ÉtangFer-de-Lance, Le Pékan, Le Mont-Chauve et Le Ruisseau-des-Chênes ou parcourir les sentiers de vélos La Boucle des Trois-Étangs et La Cavalière, de même que les sentiers de vélo de montagne L’Amiral, Le Vice-Roi, le Monarque, La Chanterelle et L’Amanite. 

Ces activités qui peuvent toutes se pratiquer en autonomie permettront aux visiteurs de communier avec des paysages d’une beauté exceptionnelle. L’éventail d’activités sera élargi selon l’évolution de la situation et des autorisations de la santé publique.     

« Nous avions hâte de partager à nouveau notre magnifique territoire. Nous avons travaillé fort au cours des dernières semaines afin d’assurer une réouverture sécuritaire pour les employés et les visiteurs», commente le directeur par intérim du parc national du Mont-Orford, Mario Landry.

«La collaboration de tous sera au cœur de la réussite de cette première phase de réouverture.»

Les parcs du Mont-Mégantic et de Frontenac, dans le Haut-Saint-François, sont aussi accessibles avec certaines restrictions. 

Il y a deux semaines, l’organisme Nature Québec demandait au gouvernement provincial de décréter l’ouverture des parcs nationaux tout en exigeant le respect des consignes de distanciation physique. L’organisation environnementale estime que cette réouverture permettra à la population d’avoir un meilleur accès à la nature, « une nécessitée durant la crise sanitaire ».

Ces retrouvailles tant attendues permettront une reconnexion à la nature et à ses nombreux effets positifs sur la santé physique et mentale, atténuant le stress et l’anxiété, tout en permettant une meilleure concentration et un meilleur sommeil, mentionne la SÉPAQ, comme le soulignait Nature Québec.

Une page web mise à jour régulièrement et entièrement dédiée à l’offre disponible selon l’établissement, aux meilleurs comportements à adopter et aux mesures sanitaires prises par la Sépaq peut être consultée au https://www.sepaq.com/covid-19

Notons qu’aucun bâtiment de services ne sera accessible pour le moment, incluant les salles de toilette.