La Tribune
Devant l’évaporateur au mazout qui sera remplacée par un évaporateur électrique, contribuant à faire une érablière-école carboneutre à Saint-Romain, les employés de cette institution partenaire de la Commission scolaire des Hauts-Cantons et de la MFR de Saint-Romain, Guy Roy, Théo Laplante-Forest, Gilles Allen et Chantal Blanchette.
Devant l’évaporateur au mazout qui sera remplacée par un évaporateur électrique, contribuant à faire une érablière-école carboneutre à Saint-Romain, les employés de cette institution partenaire de la Commission scolaire des Hauts-Cantons et de la MFR de Saint-Romain, Guy Roy, Théo Laplante-Forest, Gilles Allen et Chantal Blanchette.

L’érablière-école de Saint-Romain deviendra «carboneutre»

Ronald Martel
Ronald Martel
La Tribune
Réduire son empreinte écologique a de plus en plus la cote, et les érablières n’échappent pas à cette tendance. L’érablière-école de Saint-Romain entend devenir carboneutre et bénéficie d’une aide financière de 40 000 $ du Fonds de développement de la MRC du Granit pour y arriver.