La Commission scolaire des Sommets (CSS) a entrepris les travaux de démolition de l’école Le Tremplin, fermée depuis plusieurs années. Le chantier, lancé le 25 mai, doit se poursuivre jusqu’à à la mi-juillet.
La Commission scolaire des Sommets (CSS) a entrepris les travaux de démolition de l’école Le Tremplin, fermée depuis plusieurs années. Le chantier, lancé le 25 mai, doit se poursuivre jusqu’à à la mi-juillet.

L’école Le Tremplin de Richmond démolie

Le décor est appelé à changer à Richmond : la Commission scolaire des Sommets (CSS) a entrepris les travaux de démolition de l’école Le Tremplin, fermée depuis plusieurs années. Le chantier, lancé le 25 mai, doit se poursuivre jusqu’à à la mi-juillet.

Les travaux étaient initialement prévus de mars à juin, mais ont été décalés avec la crise sanitaire. Ils doivent donc se poursuivre jusqu’à la mi-juillet. « Ce sont deux bâtiments qu’on démolit et on réhabilite le terrain », commente Alain Thibault, directeur adjoint des ressources matérielles à la CSS. 

En décembre dernier, l’organisation recevait une aide financière de plus de 958 000 $ pour la démolition des pavillons 1 et 2 de l’ancienne école, situés sur les rues Adam Est et Gouin. 

Le pavillon 1, construit en 1954, est inoccupé depuis 2009. Contruit en 1929, le pavillon 2 est quant à lui vacant depuis plus de 25 ans. La CSS avait tenté de vendre les deux bâtiments, sans succès. L’un des pavillons accueillait autrefois les élèves de école primaire Plein-Coeur, qui ont été relocalisés. 

Ces deux pavillons engendraient des frais annuels entre 50 000 et 60 000 $. Lors de l’annonce de l’aide financière à la CSS en décembre, la Ville de Richmond avait fait valoir que des promoteurs étaient intéressés aux terrains et que différents projets pourraient y voir le jour, dont la construction d’une garderie, d’une clinique médicale et de maisons.

Des gymnases espérés

La CSS a déposé trois autres projets d’ajout d’espace pour lesquels elle espère une réponse positive du gouvernement du Québec.

La CSS souhaite construire un nouveau gymnase à l’école secondaire du Tournesol, à Windsor, qui n’en compte qu’un pour le moment, avec une palestre et une piscine. Elle souhait également procéder à la réfection du gymnase de l’école primaire Masson de Danville et ajouter une classe de maternelle quatre ans à l’école primaire Plein-Coeur de Richmond. 

La CSS avait déjà obtenu le feu vert pour l’ajout de gymnase aux écoles primaires l’Arc-en-Ciel à Saint-François-Xavier-de-Brompton et à l’école des Deux-Soleils à Omerville. « Dans chacun des cas, on est à préparer les plans et devis pour l’appel d’offres. » La CSS vise une ouverture pour la rentrée scolaire 2021. 

Avec les informations de Simon Roberge