Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François et Sylvie Bureau, mairesse de Windsor

Le VSF espère un ministre délégué de l’Estrie

WINDSOR — Le préfet de la MRC du Val-Saint-François (VSF) et maire de Stoke, Luc Cayer, et la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, unissent leurs voix à celles des élus de Magog et Sherbrooke pour demander au nouveau gouvernement de nommer un ministre délégué exclusivement à l’Estrie. Bien que plusieurs dossiers retiennent l’attention partout en région, quelques-uns sont jugés prioritaires dans la MRC du VSF.

C’est le cas du développement économique. « Dans chacune des municipalités, des comités de développement économique sont mis sur pied, avance Mme Bureau. Il est donc évident qu’il y a un besoin en ce sens. De plus, il serait intéressant sinon primordial que les sommes réservées au développement économique soient équitables dans chaque MRC. »

Parmi les dossiers prioritaires, la construction du nouveau poste de la SQ prévue dans le Parc d’affaires de la 55 à Windsor retient toujours l’attention, même si aucun développement n’est annoncé. La vente des deux écoles situées à Richmond et l’accès à Internet haute vitesse sur le territoire sont également des enjeux majeurs. « L’accès à Internet haute vitesse est une priorité pour l’UMQ et la FQM au niveau de la province. On remonte jusqu’en 2003 où l’ancien premier ministre du Québec Jean Charest avait affirmé qu’Internet haute vitesse était aussi indispensable que l’électricité. On est en 2018 et nous avons encore des déficiences à ce niveau-là », mentionne le préfet.


« L’accès à Internet haute vitesse est une priorité pour l’UMQ et la FQM au niveau de la province. »
Luc Cayer

Le maintien des services de l’urgence mineure à Windsor fait également partie des services essentiels. « L’urgence dessert tous les citoyens de la MRC et le CSSS a besoin de beaucoup d’améliorations. Il n’y a pas de changement concernant l’urgence, mais soyez assuré que nous garderons les deux yeux ouverts pour nous assurer qu’elle demeure ouverte. C’est aussi un “plus” pour le CIUSS, car l’urgence de Windsor aide à désengorger celle de Sherbrooke », affirme Mme Bureau.