Dame Nature a collaboré au succès de la deuxième fin de semaine de la Fête des vendanges, alors que les chapiteaux débordaient d’épicuriens, venus d’un peu partout pour goûter aux produits du terroir.

Le succès se poursuit aux Vendanges

Dame Nature a collaboré au succès de la deuxième fin de semaine de la Fête des vendanges, alors que les chapiteaux débordaient d’épicuriens, venus d’un peu partout pour goûter aux produits du terroir.

Selon le directeur général de la Fête, Éric Verreault, l’achalandage a été énorme lors de ce week-end. « Traditionnellement, la deuxième fin de semaine de la Fête des vendanges est moins achalandée, sauf que cette année, c’est différent et tant mieux. Nous sommes là pour améliorer les choses et augmenter l’achalandage. Nous avons probablement eu plus d’achalandage cette fin de semaine que la semaine dernière », se réjouit-il.

« Les gens ont beaucoup apprécié l’Académie gourmande barbecue qui était dehors sur le bord du lac. »

Éric Verreault, directeur général

Toujours selon Éric Verreault, la nouvelle stratégie de communication a aidé à attirer les gens. « On a établi une nouvelle stratégie cette année. Le beau temps aide aussi, au même titre qu’il a nui la semaine passée. On a complètement changé notre image cette année. On a embauché une relationniste de presse, ce qui est très important. Nos ventes en ligne ont été supérieures que celles de l’an dernier, donc on s’attendait à un gros week-end », assure M. Verreault.

« Les gens ont beaucoup apprécié l’Académie gourmande barbecue, qui était dehors, sur le bord du lac, donc le concept était différent, poursuit-il. Le pavillon des bulles et des dégustations, les gens l’ont également apprécié. Ça reste que les gens viennent ici pour déguster les produits québécois et les produits agroalimentaires, donc le pavillon de dégustation reste toujours prisé par notre clientèle. »

Des améliorations seront à l’honneur pour la prochaine édition. « On n’a pas de nouveautés à annoncer, mais oui, il y aura des changements. Une fête doit se renouveler chaque année. Ce n’est pas parce que c’est la 26e qu’elle sera moins importante que la 25e. Ça fait déjà un bout de temps qu’on réfléchit pour la prochaine édition. On veut toujours améliorer l’expérience », décrit M. Verreault.

La venue de François Legault à la Fête des vendanges est appréciée par l’organisation. « Ça veut dire que la Fête des vendanges est un élément important dans le décor des événements au Québec. Il aurait pu aller n’importe où ailleurs, mais il a décidé de venir ici. On est contents de ça », affirme M. Verreault. 

Améliorer l’expérience

Alain Carrier et Nathalie Godbout, deux visiteurs qui n’étaient pas venus à la Fête depuis quelques années, ont aimé leur expérience. « Ce n’était pas du tout la même ambiance, affirme M. Carrier. Ça a vraiment changé. On réalise qu’il y a beaucoup de monde. L’ambiance est là, c’est vraiment le fun. Avec le chapiteau, ça vient améliorer ce que j’avais vécu auparavant. On avait de jeunes enfants, donc on ne pouvait pas venir », explique le visiteur.