Des équipes étaient sur place jeudi matin pour tenter de connaître la cause de l'effondrement du toit du restaurant Saint-Hubert de Magog.

Le St-Hubert cesse ses activités pour une durée indéterminée

Toutes les activités ont été stoppées pour une durée indéterminée au restaurant Saint-Hubert de Magog où le plafond de la salle à manger s’est effondré mercredi.

La direction du restaurant situé à l’intersection de l’autoroute 10 et de la route 141 a décidé de fermer la cuisine, ce qui arrête du même coup la vente au comptoir et le service de livraison de la rôtisserie.

Lire aussi: Une partie du plafond du St-Hubert s'est effondrée

Le pont de la 141 à Magog de nouveau accessible

Jeudi matin, des experts ont été dépêchés sur place pour découvrir la cause de cet effondrement  surprenant survenu mercredi en après-midi.

Il y a eu plus de peur que de mal, car personne n’a été blessé. Il n’y avait qu’un employé dans cette section lorsque l’incident est survenu et n’a pas été touché par cet effondrement.

C’est vers 15h55 que le Service des incendies magogois a déployé ses effectifs au restaurant du chemin de la Rivière aux cerises pour cet événement pour le moins particulier.

Les équipes ont sécurisé les lieux. Les pompiers ont fait du déblaiement et détaché les morceaux instables.

Du mobilier de la salle à manger a aussi été endommagé.

À La Tribune, la propriétaire du restaurant, Caroline Proulx, a mentionné que l’événement avait attristé toute l’équipe, compte tenu des problèmes rencontrés l’an dernier avec la fermeture du viaduc durant de longues semaines pour une réparation.

Les employés qui se retrouvent au chômage sont sous le choc, ajoute-elle.

On a repris espoir d’une réouverture prochaine après avoir été abattu dans les heures qui ont suivi l’effondrement, dit-elle.