Le traditionnel Souper du partage de Magog, qui permet de distribuer des paniers des Noël à des personnes démunies depuis de nombreuses années, épouse une nouvelle formule en 2020.
Le traditionnel Souper du partage de Magog, qui permet de distribuer des paniers des Noël à des personnes démunies depuis de nombreuses années, épouse une nouvelle formule en 2020.

Le Souper du partage à la maison

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
MAGOG - Le traditionnel Souper du partage de Magog qui vient en aide aux personnes démunies changera d’allure cette année. Il ne reste que quelques jours pour acheter une boîte-repas « spaghetti ».

La nouvelle façon de faire viendra remplacer de l’événement annuel de novembre qui n’aura pas lieu en 2020 en raison de la pandémie de la COVID-19. Soulignons que les commandes seront acceptées jusqu’à dimanche inclusivement.

Depuis la mi-septembre, l’organisation offre via son site Internet (www.souperdupartage.com) des boîtes-repas comprenant spaghetti, sauce fraîche, petit pain et alcool au coût de 25 $ et 75 $ selon le forfait choisi.

Les participants pourront aller chercher leur boîte-repas le 7 novembre en après-midi à l’école secondaire de La Ruche. Ils seront invités à préparer le soir même le repas de spaghetti à la maison. Et pour recréer l’ambiance du Souper du partage, une émission spéciale sera diffusée sur les ondes de la télévision communautaire NousTV avec prestation musicale et entrevues avec des personnalités.

L’actuelle pandémie impose des règles de distanciation physique qui ne permettent pas de réunir près de 1500 personnes dans la même salle, comme ce fut le cas pour les 25 premières éditions, soulignent les organisateurs.

Comme l’activité permet d’amasser habituellement plus de 100 000 $ pour la confection et la distribution de paniers de Noël, l’organisation a mis en place une formule différente où les convives et les partenaires pourront tout de même contribuer à la cause, explique-t-on dans un communiqué de presse.

Le comité organisateur ne peut encore confirmer si la préparation de près de 400 paniers de nourriture se fera comme par les années passées dans les locaux du partenaire présentateur, Provigo Magog. On songe à une nouvelle formule qui pourrait être mise en place en tout respect des consignes de la Santé publique. La décision devrait être prise à la mi-novembre, ajoute-t-on.

La distribution des paniers de Noël aux familles de la communauté, qui en auront fait la demande préalablement à la Banque alimentaire Memphrémagog, est toutefois prévue pour le 20 décembre.

En 25 ans, plus de 1,75 million de dollars en commandites et en dons de toutes sortes ont été accumulés grâce à cette activité-bénéfice, permettant la distribution de quelque 6600 paniers.

D’autres options de soutien s’offrent à la population comme des dons, l’achat de pots de sauce et le parrainage d’une famille. Aussi, les entreprises peuvent s’associer à l’organisme en devenant partenaire majeur.