La «Soirée en boîte» mettra en vedette les chefs Alexandre Provencher et Roland Michon, ainsi que l’animateur Todd Pouliot, annonce la directrice générale de la Fondation de l’hôpital, Pascale Gingras.
La «Soirée en boîte» mettra en vedette les chefs Alexandre Provencher et Roland Michon, ainsi que l’animateur Todd Pouliot, annonce la directrice générale de la Fondation de l’hôpital, Pascale Gingras.

Le souper de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog devient virtuel

La Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog modifie ses plans pour se conformer à l’interdiction de rassemblement en mettant sur pied une formule inédite pour remplacer un événement de financement.

La population est invitée à participer à la toute première « Soirée en boîte » qui se tiendra le jeudi 14 mai. Il s’agit d’un événement virtuel qui promet à ses participants un repas exclusif concocté par les chefs Alexandre Provencher et Roland Michon.

Le souper quatre services mettra en vedette des produits locaux, servis dans le confort du domicile. Chaque boîte comprendra deux repas complets, deux bières et une bouteille de vin. Le tout est vendu au prix de 200 $.

Des prestations musicales exclusives viendront égayer cette soirée animée par l’énergique Todd Pouliot. 

On peut réserver à l’adresse : http://fondationhopitalmagog.org/je-donne/.

La fondation a dû annuler son Opération des chefs Desjardins, un souper gastronomique qui devait avoir lieu le 25 mars à l’Hôtel Chéribourg. « C’est avec une grande déception que nous nous voyons obligés d’annuler notre souper gastronomique prévu le 25 mars. Nous avons un devoir comme fondation hospitalière dédiée à la santé de la communauté de poser des actions responsables et préventives pour diminuer les risques de propagation du coronavirus sur le territoire de la MRC de Memphrémagog », confie Pascale Gingras, directrice générale. 

La décision prise par la Fondation s’arrime avec celle du gouvernement du Québec qui recommande d’annuler la tenue des rassemblements de 250 personnes et plus. « Il serait incendiaire d’ignorer les recommandations de l’État et de mettre à risque nos 370 invités » ajoute Mme Gingras.

Cette année, la somme amassée via l’Opération des chefs devait servir à humaniser le milieu de vie des aînés qui vivent en hébergement de longue durée à notre établissement de santé.