Plusieurs dizaines d’élèves des écoles Jardins-des-Frontières et Sunnyside, dont Annabelle Roulerau, Ariane Tremblay et Francheska Godbout ont eu la chance de peindre la glace de l’aréna Pat-Burns vendredi matin.

Le plaisir de peindre une immense glace

Plusieurs dizaines d’enfants provenant des deux écoles primaires de Stanstead ont obtenu un privilège bien particulier à l’aréna Pat-Burns vendredi. Armés de pinceaux et de pots de peinture, ils ont pu peindre la glace de l’aréna comme bon leur semblait.

Cette activité hors de l’ordinaire a été organisée par le Collège de Stanstead, qui a participé de près au projet de construction de l’aréna Pat-Burns il y a quelques années.

Directeur adjoint du développement au Collège de Stanstead, Logan Vanasse est celui qui a proposé la tenue de cette activité. Il a été inspiré par des équipes de la Ligue nationale de hockey, dont le Canadien de Montréal, qui répètent tous les ans ce type d’événement.

« Je trouvais que c’était une belle activité, note M. Vanasse. En plus, c’est vraiment intéressant de faire une chose semblable à l’aréna Pat-Burns parce que, au Collège, on veut intensifier nos relations avec le milieu et que, justement, la construction de ce lieu est le résultat d’un partenariat entre notre école et la communauté de Stanstead. »


«  J’aime l’art. Et ce qui est plaisant en plus, c’est qu’on peut faire des dessins partout sur la patinoire.  »
Maude Tremblay-Côté

Élève de cinquième année à l’école Jardins-des-frontières, Maude Tremblay-Côté paraissait ravie de peindre sur la glace de l’aréna Pat-Burns. « J’aime l’art. Et ce qui est plaisant en plus, c’est qu’on peut faire des dessins partout sur la patinoire », a-t-elle confié.

Maman de deux enfants ayant pris part à l’activité, Josiane Samson saluait pour sa part l’initiative. « Je la trouve intéressante pour deux raisons : il y a un côté artistique et ça attire les jeunes à l’aréna de notre municipalité », a-t-elle fait valoir.

Tout laisse croire que le Collège de Stanstead invitera à nouveau des jeunes à venir exercer leurs talents artistiques à l’aréna Pat-Burns l’an prochain, peu avant la disparition de la glace pour l’été.