Le Parc du Mont Hatley cesse ses activités

Le Parc du Mont Hatley prends une pause et suspend ses activités hivernales, et ce pour une durée indéterminée.

Selon Martin Gemme, président et directeur général de la montagne, cette décision s’explique entre autres par la non-rentabilité financière des activités hivernales. «Le projet de glissade sur luges est bon et innovateur, mais nous nous devons de revoir notre modèle d’affaire afin d’atteindre un seuil de rentabilité acceptable», écrit-il sur la page Facebook de l’entreprise.

«Nous avons l’intention de poursuivre nos activités estivales avec la Base Bootcamp qui fonctionne bien, et nous reviendrons en force avec un nouveau modèle d’affaire qui assurera la pérennité de l’entreprise pour les années à venir.»

M. Gemme souligne que cette nouvelle survient malheureusement à quelques jours du long congé de Noël et d’un jour de l’An qui s’annonce « enneigé » et « hivernal » pour la première fois depuis les quatre dernières années.

«Nous avons exploré toutes les avenues possibles jusqu’à la dernière minute. Nous reculons d’un pas pour mieux avancer, pour l’avenir du Parc du Mont Hatley», assure-t-il.

Il y a un an, on apprenait qu’on abandonnait la glissade sur tubes pour se concentrer sur la descente en luge. Compte tenu des revenus générés par la glissade sur tubes, il était trop coûteux pour l’entreprise d'aménager plusieurs couloirs de glissade sur tubes en début d'hiver.

C’est en 2010 que le centre de ski Montjoye avait été vendu. Le ski alpin ne figurait pas dans les plans des acquéreurs, un regroupement d'investisseurs dont M. Gemme.