Plusieurs entrepreneurs étaient présents à l’inauguration officielle du Parc d’affaires de la 55. Au centre, la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, procède à la traditionnelle coupe du ruban.

Le Parc d’affaires de la 55 voit grand

Une troisième entreprise s’installe dans le Parc d’affaires de la 55. Il s’agit de Profusion, propriété du Windsorois Gaétan Pélissier, qui emboîte le pas au Groupe Laroche et à Gestion Pro-Diesel. L’annonce a été faite lors de l’inauguration officielle du Parc d’affaires mardi matin.

Ayant déjà pignon sur rue dans le Parc industriel de Windsor, Profusion connaît une augmentation de ses activités telle qu’un déménagement s’imposait. Désirant agrandir son espace de fonctionnement, le propriétaire investit 1,1 M$ dans la construction d’une nouvelle bâtisse située dans la phase 2 du Parc d’affaires de la 55.

« Mon entreprise est en pleine expansion et nécessite plus d’espace. L’an dernier, sept employés ont été engagés. Avec deux gros contrats, dont celui du drainage de l’échangeur Turcot, il est évident que nous avons le vent dans les voiles », explique Gaétan Pélissier en conférence de presse, visiblement ému de témoigner de l’évolution de l’entreprise mise sur pied par son père en 1980.

« Après avoir envisagé d’autres lieux pour l’agrandissement, je suis très heureux d’avoir trouvé à Windsor l’espace et les atouts nécessaires à l’évolution de Profusion », annonce fièrement l’homme d’affaires.

Présent à l’inauguration officielle, Éric Laroche, du Groupe Laroche, qui détient la presque totalité des terrains de la phase un du Parc d’affaires, n’avait aucune annonce officielle à faire concernant l’arrivée de bannières commerciales sur ses terres.
Les citoyens de Windsor devront donc s’armer de patience avant l’implantation d’une deuxième épicerie dans leur municipalité.

« Nous travaillons pour trouver des partenaires intéressés à s’établir à Windsor. Dès le début, nous avons remarqué des fuites commerciales importantes dans le secteur. Nous visons le commerce de proximité et il y a un potentiel à Windsor «, affirme Éric Laroche. « Pour les prochains mois, des travaux d’aménagement, dont le nivellement du terrain, seront effectués pour démontrer tout son potentiel à de futurs partenaires. L’annonce d’aujourd’hui vient consolider nos investissements ».

SQ : le dossier chemine

Bien qu’un espace du Parc de la 55 soit réservé pour le nouveau poste de la Sûreté du Québec à Windsor, aucune information ne permet de définir le moment du début des travaux. « La Sûreté du Québec nous dit que le dossier suit son cours. Au mois de mars, les subventions gouvernementales seront débloquées et nous sauront à ce moment-là si nous obtenons une aide financière », déclarent Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François et maire de Stoke ainsi que Jean-Luc Beauchemnin, président du Comité de sécurité publique de la même MRC et maire de Saint-Denis-de-Brompton.

La mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, est convaincue que « le Parc de la 55 bonifiera l’offre commerciale locale et que c’est l’ensemble de la collectivité qui profitera des retombées économiques et de la création d’emploi. Avec 26 % des terrains vendus, on parle d’un retour d’investissement de plus de 1,2 M$ sur les 2,5 M$ investis ».

Trois entreprises occupent le Parc et d’autres négociations sont en cours. « Ce sont des dossiers de longue haleine. Les terrains de la phase un sont presque tous vendus. Profusion s’installe à l’extrémité de la phase deux sur un terrain en vitrine autoroutière. Quant à la phase trois, elle s’articulera en fonction des projets qui seront proposés, possiblement en intégrant le gaz naturel », mentionne Alain Gamache, responsable du développement économique à la ville de Windsor.