Le Mont-Ham revêt la couleur des Abénakis

Le partenariat entre le Mont-Ham et la nation des Abénakis annoncé en octobre dernier par la MRC des Sources a permis la naissance de quatre volets bien distincts à la montagne qui affiche dorénavant une image résolument abénakise. Hébergement, signalisation, outils éducatifs et centre d’interprétation à saveur autochtone font maintenant partie du paysage du Mont-Ham.

Le premier volet de cette collaboration unique est celui de l’hébergement. Le Mont-Ham ajoutera ainsi à son offre locative des habitations de types autochtones, notamment des tipis. Un sentier est présentement en défrichage pour accueillir ce nouvel espace.
Le deuxième élément développé est l’espace multifonctionnel d’interprétation de la présence abénakise sur le territoire. Dans cette pièce ajoutée à même le pavillon d’accueil au Mont-Ham, les visiteurs pourront en apprendre plus sur la culture des Abénakis.
« On s’est assurés de la véracité des éléments dans les panneaux d’interprétation tant en qui a trait aux faits historiques et culturels qu’à la langue », explique Daniel Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak.
« Cette collaboration avec le Mont-Ham va de pair avec notre volonté d’affirmer la présence passée et actuelle des Abénakis sur le territoire. Nous voulons présenter notre culture afin de la démystifier », ajoute-t-il.
Les troisième et quatrième volets ont aussi été pensés dans cette optique. D’abord, des outils éducatifs, cartes et légendes par exemple, seront créés en partenariat avec des historiens et l’Université de Sherbrooke en prévision de la rentrée 2019.
Puis, une nouvelle signalisation sillonne aussi les sentiers sous forme de panneaux découvertes rédigés en français, en anglais et en langue abénakise.
« Avec cette nouvelle offre, on espère attirer plus de personnes, aller chercher les Européens et les écoles. Pour l’année prochaine, on vise les 40 000 visiteurs », souligne Jean Roy, président de la Corporation de développement du Mont-Ham. L’an dernier, ce sont 38 000 personnes qui ont visité la montagne.
Notons que ce partenariat entre la MRC des Sources et le Grand conseil de la nation Waban-Aki a été rendu possible grâce à une aide financière non remboursable de 146 850 $ de la part de Développement économique du Canada pour les régions du Québec et à une subvention du Secrétariat aux affaires autochtones.
« Ce partenariat unique est une valeur ajoutée non seulement pour la MRC des Sources, mais pour tous les Cantons-de-l’Est », estime de son côté le préfet de la MRC des Sources et maire d’Asbestos, Hugues Grimard.
Cette alliance avec la nation des Abénakis a été l’occasion pour le Mont-Ham de revoir son image avec un nouveau logo. Si la montagne y demeure bien présente, un soleil complète dorénavant le paysage. Un ajout inspiré de l’étymologie du nom « waban-aki » (abénakis) qui signifie « peuple du soleil levant ».