Le Marché champêtre de Melbourne est voisin de l’hôtel de ville, sur la route 243. Il sera ouvert de 9 h à 13 h 30 les samedis jusqu’au 24 octobre.
Le Marché champêtre de Melbourne est voisin de l’hôtel de ville, sur la route 243. Il sera ouvert de 9 h à 13 h 30 les samedis jusqu’au 24 octobre.

Le Marché champêtre de Melbourne lance sa saison samedi

Les yeux de plusieurs producteurs agroalimentaires seront sans doute tournés vers Melbourne, samedi, alors que le Marché champêtre du village figure parmi les premiers à lancer sa saison avec les contraintes sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

« Les producteurs autant que les clients, je pense qu’on a tous très hâte de se retrouver, témoigne la présidente du conseil d’administration, Marylène Pronovost. Ça va être très symbolique dans les circonstances de pouvoir se revoir dans un contexte différent, mais un contexte tout aussi sécuritaire. »

Les dernières semaines ont été un marathon pour réussir à ouvrir à la mi-mai comme à l’habitude à Melbourne, alors que la santé publique a confirmé à la fin d’avril seulement les conditions dans lesquelles les marchés publics allaient pouvoir opérer.

« On a reçu les directives du MAPAQ il y a une semaine, explique Mme Pronovost, heureusement on avait déjà prévu des actions parce que le marché s’en venait à grands pas et qu’il fallait prendre des décisions. Finalement on a été soulagés de voir que ce qu’on avait déjà prévu allait dans le même sens. »

Les habitués du marché devront faire leur deuil, pour l’instant, de l’animation, des dégustations de produits, des dîners BBQ que le Marché organisait chaque samedi. 

Les tables où on pouvait s’attarder pour prendre un café ont aussi été retirées pour permettre de respecter plus facilement la distanciation physique et éviter que les clients s’attardent.

L’équipe de marché a aménagé des stations de lavage des mains à l’entrée et à la sortie et prévu que les consommateurs circulent tous dans le même sens à travers les étals. Les clients devront aussi attendre que les producteurs les servent et s’abstenir de fréquenter le marché s’ils présentent des symptômes de la COVID-19.

Elle-même productrice de légumes, Mme Pronovost est consciente que ce marché formule COVID-19 sera différent, mais elle croit qu’il saura répondre à l’engouement pour l’achat local et les produits régionaux. 

« On a décidé de maintenir le cap parce qu’on a quand même, comme producteur, plusieurs demandes de gens qui ont hâte de pouvoir faire des achats de produits locaux. Je pense que ça vient répondre à un besoin très fort en ce moment. »

À Drummondville, raconte-t-elle, où une partie du marché public est ouvert toute l’année, les gestionnaires ont constaté que les clients sont moins nombreux, mais qu’ils achètent en plus grande quantité. Peut-être pour plus d’une famille à la fois pour limiter les déplacements, avance-t-elle comme hypothèse. « Avec moins de clients, ils font autant de ventes alors peut-être que nous aussi on va devoir s’adapter à cette répercussion-là? »

Voisin de l’hôtel de ville de Melbourne, sur la route 243, le Marché entame d’ailleurs la saison en se disant fin prêt à s’adapter de samedi en samedi aux nouvelles directives et aux nouvelles possibilités. 

Plusieurs marchands sont par exemple en train de créer leur boutique en ligne pour permettre à leurs clients de commander à l’avance les produits qu’ils passeront chercher au marché. Au fur et à mesure, les liens vers leurs plateformes seront ajoutés sur le site internet du marché, indique Mme Pronovost. 

« On a déjà été contactés par quelques marchés pour avoir un topo de comment on s’organise, précise-t-elle. On se tient au courant et l’Association des marchés publics du Québec fait un très bon travail pour colliger tout ce qui se passe présentement. J’imagine que les gens vont être intéressés à savoir comment ç’a fonctionné surtout pour rassurer les producteurs, parce qu’en tant que producteurs on est inquiets de savoir que nos ventes seront peut-être différentes elles aussi. »

Le Marché champêtre de Melbourne sera ouvert de 9 h à 13 h 30 les samedis, jusqu’au 24 octobre.