Chantal Ferland, éducatrice spécialisée, et Justine Drouin, résidente en médecine, font partie des intervenantes présentes à l’activité Bébés trucs pour répondre aux questions des parents, dont Élisabeth Labonté, accompagnée de sa petite Romy, neuf mois.

Le local de Bébé trucs repensé pour les bébés

Un accueil pour diriger les parents par des personnes-ressources de l’organisme Marraine Tendresse, un vestiaire adapté à la présence de familles avec des poussettes et des coquilles, des espaces mieux adaptés à certaines activités, dont l’allaitement, un nouvel éclairage et du nouveau mobilier et des murs colorés, des œuvres d’art et des nouveaux jouets : le local réservé à l’activité Bébés a fait peau neuve à l’édifice Murray du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

« Bébé trucs existe depuis 25 ans et nous avions les mêmes espaces depuis tout ce temps. Nous savions qu’il fallait faire des améliorations. Un sondage avait été mené auprès de la clientèle et du personnel et un comité de travail incluant des mères usagères a été formé afin que le réaménagement réponde bien aux besoins de tous. Le local sert aussi à des activités prénatales », souligne Diane Patenaude, chef de service en périnatalité et petite enfance au RLS de Sherbrooke au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Bébé trucs est une activité qui se tient tous les mercredis de l’année entre 13 h 30 et 16 h 30 au 500, rue Murray, à Sherbrooke. Différentes professionnelles sont sur place pour répondre aux questions, petites et grandes, que peuvent avoir les nouveaux parents. Des infirmières en périnatalité, une consultante en allaitement et une éducatrice spécialisée renseignent sur les soins aux nouveau-nés (le sommeil, les pleurs, l’alimentation, l’allaitement, entre autres) et font le suivi de la croissance et du développement des enfants. Une fois par mois, d’autres spécialistes se joignent au groupe pour répondre à d’autres types de questions.

Le réaménagement du local, incluant le mobilier et la décoration, a coûté 240 000 $.

L’expérience est maintenant plus agréable pour les parents et leurs poupons, mais le travail des professionnelles est aussi grandement facilité. « Avant, tout se passait dans la même salle. C’était très cacophonique », ajoute Diane Patenaude.

« Le service offert par Bébé trucs est important. Chaque année, nous avons environ 5500 visites. Nous évitons bien des consultations à l’urgence ou chez le médecin parce que nos infirmières peuvent répondre à plusieurs questions des nouveaux parents », soutient Mme Patenaude.

Les nouveaux locaux, mieux adaptés, font la différence pour les parents. « C’était une bonne idée de faire participer des parents au comité de travail pour s’assurer que le réaménagement réponde bien à nos besoins. Le résultat final est vraiment bien. Je suis très satisfaite et ravie pour les futurs utilisateurs », précise Véronique Dubé, une mère usagère qui était aussi membre du comité de travail.