Gaétan Gilbert et Mélanie Éliane Marcoux ont pu compter sur l’aide du Fonds Innove de la MRC de Coaticook afin de faire un investissement majeur visant à mécaniser la production de tartes.

Le Gros Pierre produira plus de tartes

Les propriétaires du verger Le Gros Pierre à Compton ont dévoilé avec fierté leurs nouveaux équipements de production de tartes mardi matin, un investissement réalisé avec l’aide du Fonds Innove de la MRC de Coaticook qui devrait être rentabilisé d’ici trois ans.

Le Fonds Innove commence à donner des résultats concrets sept mois seulement après son annonce officielle par la MRC de Coaticook. Le fonds vise à aider les producteurs et les entreprises de tous genres à combattre les problèmes amenés par la pénurie de main-d’œuvre qui sévit en région par la mécanisation de certains postes de travail. 

« Le Fonds Innove nous a permis de faire le projet d’un seul coup, au lieu d’étaler l’achat d’équipements sur trois, quatre ou cinq ans », explique d’emblée Gaétan Gilbert, copropriétaire du Gros Pierre. 

« Grâce à l’aide consentie par le Fonds, on a pu se procurer le coupe-pâte, le presse-pâte, les tôles à tartes, le fusil pour la finition extérieure, le four à tarte et l’air conditionné en cuisine dès cette année. »

En plus de pouvoir produire un volume plus imposant de tartes par semaine, les nouveaux équipements vont aussi rendre la tâche plus facile aux employés, ce qui va aider l’entreprise familiale à retenir cette précieuse main-d’œuvre. 

« On a fait cet investissement dans le but d’alléger le travail des employés, confie Mélanie Éliane Marcoux, copropriétaire de l’entreprise avec son conjoint. Les tendinites et les brûlures étaient fréquentes par le passé, nos nouveaux équipements vont diminuer grandement les risques de blessures. »

« En plus de rendre le poste plus sécuritaire et moins forçant, on a moins de pertes et le processus est plus écologique. Les nouveaux équipements nous permettent de faire 42 tartes en 40 minutes, ce qui nous a permis d’éliminer le quart de travail de nuit », poursuit M. Gilbert. 

Du nouveau

La mécanisation de la production des fameuses tartes du Gros Pierre permet aux propriétaires de rêver grand et d’amener l’entreprise à un prochain niveau. Deux nouveaux produits ont d’ailleurs été dévoilés à l’occasion de la visite des médias au verger mardi.

« En collaboration avec la cuisine l’Angélique de Coaticook, on a concocté une tarte sans blé et sans gluten que les gens doivent faire cuire à la maison. Ça faisait plusieurs années qu’on se le faisait demander, c’est un marché grandissant dans l’alimentation. On est fier de l’offrir à nos clients à partir de maintenant! » 

Les propriétaires ont aussi mis en marché un sac « découverte » qui permet aux clients de goûter quatre différentes variétés de pommes offertes au verger. Ces nouveautés représentent bien la volonté de l’entreprise d’agrandir leur offre et d’explorer de nouveaux marchés.

« On a plusieurs projets pour le futur, dont celui de sortir la tarte du verger. On aimerait ouvrir de nouveaux marchés pour vendre nos produits dans des commerces afin que plus de gens puissent les découvrir. On aimerait aussi prolonger notre saison jusqu’au printemps », partage le directeur des opérations. 

Une fierté

Le maire de Compton Bernard Vanasse n’a pas manqué de souligner la qualité des produits offerts par Le Gros Pierre et le service à la clientèle.

« Le verger Le Gros Pierre, depuis sa fondation, a toujours été une grande source de fierté pour Compton. Condamnés à l’excellence, les propriétaires et les employés ont toujours fait de l’excellent travail pour maintenir les standards fixés par le verger et les autres producteurs de la région. Les tartes du Gros Pierre, délicieuses à tout coup, nous font bonne presse partout en Estrie », a-t-il ajouté. 

De son côté, le maire de Coaticook Simon Madore s’est réjoui de voir le Fonds Innove en action et de constater les effets positifs de ce programme de financement sur les entreprises locales. 

« La mécanisation est nécessaire pour pallier le manque d’employés. Ça envoie un signal positif aux entreprises que la MRC de Coaticook est là pour les soutenir et les aider dans leurs projets de développement. Ils ne sont pas seuls dans cette aventure. »