Les partenaires qui se sont associés, dans la région du Granit, pour mettre sur pied un projet afin d’aider, voire consolider le Défi 2025 qui vise à accueillir 2025 personnes de plus dans la MRC du Granit d’ici à l’année 2025, de gauche à droite, Guy Fauteux, président du Comité Défi 2025, Joannie Raîche, la nouvelle ressource permanente de l’organisme, Nathalie Gervais, DG du Carrefour Jeunesse-Emploi et d’Intro-Travail, Marc L’Écuyer, président du CA de la Caisse Desjardins Lac-Mégantic – Le Granit, Joannie Proteau, DG de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) région de Mégantic, et Sébastien Marchand, administrateur au CA de la Chambre de commerce région de Mégantic.

Le Défi 2025 obtient de l'aide

On parle beaucoup du Comité du Défi 2025 par les temps qui courent, dans la région de Mégantic, à cause des baisses démographiques de la MRC du Granit et de la pénurie de main-d’œuvre qui sévit. Son objectif se veut ambitieux : accueillir 2025 personnes de plus dans la MRC du Granit d’ici à l’année 2025, pour pallier cette situation.

« Le Comité Défi 2025 a été mis sur pied en 2013. Il est rendu dans nos mœurs. C’est un projet de communauté. Je suis très heureux du chemin que nous avons parcouru », a indiqué Guy Fauteux, président du Comité.

Il s’est réjoui que des partenaires du milieu se soient levés debout pour appuyer et financer le projet baptisé AAIR, pour Attractivité, Accueil, Intégration et Rétention, un véritable plan d’action qui nécessite un investissement total de 244 000 $ sur deux ans, qu’ont accepté la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) région de Mégantic, la Chambre de commerce de la région de Mégantic (CCRM), Services Québec, Desjardins et le Carrefour Jeunesse-Emploi du Granit/Intro-Travail.

Ce montant a permis, dans un premier temps, d’engager une ressource à temps plein, en la personne de Joannie Raîche, alias l’agente AAIR, pour accueillir, aider à intégrer et retenir des nouveaux arrivants. On vise qu’elle puisse s’occuper de 70 personnes de plus, qui ne seraient pas admissibles aux services de Place aux jeunes ou de l’autre initiative d’accueil, Défi Carrière Mégantic, lancée par des industriels. De plus, une autre personne à temps partiel sera embauchée pour prendre en charge la coordination de divers comités et certains projets issus de ces comités. Plusieurs actions en marketing et promotion pour soutenir les employeurs et mieux faire connaître la région de Mégantic verront également le jour dans la même foulée.

« Un travail de partenariat est bien présent dans la région pour mettre en place des conditions propices afin d’attirer et retenir de nouveaux résidants et pour soutenir le développement de nos entreprises et la vitalité économique de notre région. Tout le monde a un geste à faire », a ajouté M. Fauteux, attirant l’attention sur le fait que chacun peut devenir un ambassadeur de la région. Il a aussi eu de bons mots pour d’autres initiatives de certains partenaires, comme des comités d’accueil des nouveaux arrivants qui ont poussé dans plusieurs municipalités.