Monique Phérivong Lenoir, vice-présidente du Centre d’habitation et d’initiatives communautaires (CHIC), et Janot Gosselin, secrétaire-trésorier de la même corporation, débordent d’enthousiasme et d’énergie pour Le Concerto.Le Conce

Le Concerto verra le jour à Lac-Mégantic

Le contrat de construction du projet Le Concerto est signé avec l’entrepreneur Réjean Bélanger et le permis de construction a été délivré par la Ville de Lac-Mégantic, le 16 mai dernier. C’est donc officiel : l’édifice peut commencer à être érigé.

Le Concerto comprendra 13 logements à loyers abordables pour personnes seules ou des couples avec ou sans enfants, un nouveau service de garde de 42 places, une halte-garderie pour permettre aux parents un répit de quelques heures afin de pouvoir vaquer à leurs occupations et un parc de jeux intérieurs pour les 0 à 12 ans, avec une salle de fête pour les anniversaires d’enfants. Il sera construit au coin des rues Thibodeau et Frontenac, au nouveau centre-ville de Lac-Mégantic.

« Quand il va lever, ce sera un projet moteur pour la reconstruction du centre-ville! » avait déclaré Janot Gosselin, organisateur communautaire au CSSS du Granit, qui est également secrétaire-trésorier de la corporation qui en sera l’unique propriétaire, le Centre d’habitation et d’initiatives communautaires (CHIC) du Granit.

Avec sa complice Monique Phérivong Lenoir, directrice de la Corporation de développement communautaire (CDC) du Granit et vice-présidente du CHIC, il a mis sur  pied un comité de pilotage pour la réalisation du projet. Ce comité se composait de quelques organismes ayant des points communs quant aux services à la communauté : outre la CDC, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS et le CHIC déjà nommés, il y a la Constellation du Granit, gestionnaire du parc de jeux pour les enfants qui figure dans l’édifice, et le Centre de la petite enfance (CPE) Sous les Étoiles, gestionnaire pour sa part des services de garde qui seront offerts dans la garderie du Concerto, avec horaires réguliers et atypiques.

Le CHIC gère déjà un immeuble du même type que le Concerto, depuis 1994, avec neuf logements pour personnes âgées autonomes et six locaux pour organismes communautaires.

Un projet de longue haleine

Bref rappel historique : au printemps 2013, des préoccupations du milieu quant à la situation de l’habitation et du logement social dans la MRC du Granit amenaient la CDC et le CSSS du Granit à réaliser une étude quantitative et qualitative sur cette réalité. Mais la tragédie du 6 juillet 2013 a frappé durement la communauté alors que 110 logements ont été détruits, dans l’incendie et lors de la démolition qui a suivi le déraillement.

Des travaux se sont alors amorcés, reliés à la viabilité financière d’un projet d’immeuble à vocation mixte, alliant logements à loyers abordables et modérés, ainsi que des locaux pour projets communautaires, à implanter au centre-ville en reconstruction. La grande démarche de participation citoyenne Réinventer la Ville a confirmé le projet et son haut niveau d’acceptabilité sociale.

« Cette réflexion nous a convaincus de participer à la reconstruction, avec des logements et des services qui répondent aux besoins de la communauté. Des partenaires se sont unis pour Le Concerto. Le projet nécessite 4 millions $ en investissements », révèle Janot Gosselin.

«Nous avons d’abord convaincu des bailleurs de fonds, nous leur avons prouvé que nous étions sérieux, avec un plan d’affaires, un budget d’exploitation, etc. Nous avons travaillé énormément. Nous avons sollicité trois grosses fondations, puis tous les paliers de gouvernements et avons institué une campagne de financement corporative et citoyenne pour amasser 1,4 millions $. »

« Le Concerto, c’est plus qu’un bâtiment. C’est un symbole communautaire. C’est un milieu de vie, ça alimente notre espoir, ça va donner le sourire aux Méganticois. Même l’architecture plaît aux gens… » conclut Mme Phérivong Lenoir.