Christine Audet, trésorière du Circuit des arts Memphrémagog.

Le Circuit des arts Memphrémagog appelle Magog à l’aide

Véritable institution culturelle dans la région, le Circuit des arts Memphrémagog connaîtra-t-il le même sort que le collectif de créateurs Créatio ou les événements Visa-Art et EstivArts, tous trois disparus dans les dernières années? Des dirigeants du circuit sont déterminés à le sauver du naufrage, mais ils auront besoin de l’aide de la Ville de Magog ou de la MRC de Memphrémagog pour réussir.

« C’est devenu difficile de trouver des gens pour siéger au conseil d’administration, confie Christine Audet, trésorière de l’événement annuel. La tâche est devenue trop lourde. »

Le rendez-vous artistique offre au public de visiter l’atelier d’artistes de la MRC de Memphrémagog. Les visiteurs peuvent admirer la production des créateurs participants, discuter avec ces derniers, les voir à l’œuvre, etc.

Dans les derniers jours, des dirigeants du Circuit des arts ont rencontré une des responsables des dossiers culturels à la Ville de Magog. Ils ont pu longuement discuter de la situation actuelle de l’événement, qui attire tous les ans des milliers de visiteurs.

La Ville fournit déjà des locaux, de l’argent et une aide technique au Circuit des arts. L’aide financière de la municipalité ne suffit toutefois pas, selon Christine Audet.

« Il nous faudrait une aide récurrente pour avoir un employé deux jours par semaine. Actuellement, notre ressource ne fait qu’une journée et ce n’est pas assez », estime Mme Audet.

À la lumière des informations obtenues, la Ville n’a pas accédé à la demande du Circuit des arts. Mais ses dirigeants ont été invités à soumettre une « demande d’aide d’urgence », en attendant la prochaine politique culturelle de la municipalité, laquelle pourrait être plus généreuse envers l’événement.

« En ce moment, on ne sait pas si on tiendra une édition en 2020. On aura une assemblée générale annuelle en octobre et c’est à ce moment-là qu’on décidera ce qu’on fait. Quoi qu’il arrive, ça demandera beaucoup d’efforts pour revirer la situation de bord. »

Différentes modifications à la formule de l’événement culturel sont envisagées pour favoriser sa relance. On espère aussi que la MRC de Memphrémagog acceptera de participer aux efforts.

« On va regarder »

Présidente de la Commission de la culture de la Ville, Diane Pelletier assure que le conseil municipal de Magog étudiera la demande d’aide financière. « On regardera ce qu’on peut faire. Cette organisation est importante dans le milieu. Elle a non seulement des retombées sur le plan culturel, mais aussi sur le tourisme », souligne la conseillère municipale.

D’après Mme Pelletier, il n’est pas toujours simple d’inciter le public à participer aux événements culturels. « Les artisans du milieu ont besoin d’être créatifs. En plus, la société vit de grands bouleversements en ce moment, et cela affecte le milieu artistique tout comme les médias d’information, par exemple », affirme-t-elle.

La présidente de la Commission de la culture ajoute que le secteur culturel de la MRC connaît des « hauts et des bas ». Mais elle laisse entendre que le milieu artistique de la région demeure dynamique malgré les disparitions successives de Créatio, Visa-Art et EstivArts.

« Le bénévolat est important en culture et, chose normale, les bénévoles finissent parfois par s’essouffler. Il y a tout de même des groupes qui reprennent de la vigueur. C’est le cas du Comité d’action culturelle, qui est devenu Art’M et qui est en période de renouveau en ce moment. »

Diane Pelletier soutient que la consultation publique au sujet de la future politique culturelle de la Ville, prévue dans les mois à venir, sera déterminante.