Le CHSLD Wales ne pourra pas devenir une résidence publique aussi facilement que le désireraient ses dirigeants.

Le CHSLD Wales restera privé

Le CHSLD Wales ne pourra pas devenir une résidence publique aussi facilement que le désireraient ses dirigeants.
Le conseil d'administration en a obtenu la certitude au cours de la rencontre que lui a accordé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, vendredi à Montréal. Il y a été question de financement et de son statut de résidence privée.
Également présente, la députée de Richmond, Karine Vallières, a qualifié cette rencontre de « constructive ». Elle annonce que M. Barrette reconnaît que le CHSLD Wales « joue un rôle important dans la MRC du Val-Saint-François et qu'il s'est engagé à travailler pour trouver rapidement une solution concernant l'établissement unilingue anglophone ». La députée Vallières en a profité pour réitérer son appui et sa volonté de venir en aide au Centre d'hébergement. Rappelons que le CHSLD Wales inc. a cumulé une dette de 1,7 M$ qu'il devra rembourser avant la fin de son année financière.