Le chantier de l’ambitieux projet de serres de cannabis caressé par l’entreprise MYM Neutraceuticals à Weedon n’a pas progressé depuis maintenant cinq mois.

Le chantier de MYM Neutraceuticals inactif depuis décembre

Le chantier de l’ambitieux projet de serres de cannabis caressé par l’entreprise MYM Neutraceuticals à Weedon n’a pas progressé depuis maintenant cinq mois. Les dirigeants de l’entreprise britanno-colombienne expliquent ce délai par la rigueur de l’hiver et l’attente de l’obtention de la certification de Santé Canada pour un autre projet de serres, celui-là à Laval.

Les promoteurs du projet de Weedon d’une valeur estimée de 200 M$, qui vise à construire 1,5 million de pieds carrés de serres destinées à la production de cannabis ainsi qu’un centre de recherche et d’interprétation, ont procédé à la première pelletée de terre le 19 juin 2018. Presque un an plus tard, la serre modèle de 30 000 pieds carrés n’est toujours pas terminée et le chantier est inactif depuis le mois de décembre.

À lire aussi: Investissement de 200 M$ à Weedon: Les serres prennent forme

Le responsable des relations avec les investisseurs pour MYM Neutraceuticals, Billy Casselman, assure que c’est la rigueur de l’hiver et les inondations des dernières semaines qui ont retardé le retour des travailleurs sur le chantier.

« Le but de la phase A du projet est de finir la construction de la serre modèle cette année de manière à pouvoir entamer le processus d’obtention d’une licence standard permettant de cultiver de Santé Canada sous l’Acte sur le Cannabis. C’est à ce moment seulement que nous commencerons la culture de cannabis et le reste des travaux de construction », précise-t-il.

Une certification qui se fait attendre

Les dirigeants de MYM Neutraceuticals attendraient une licence de production de Santé Canada pour le projet de Laval, similaire en taille et en nature à celui de Weedon, avant d’investir dans le projet au-delà de la serre modèle. Essentielle à la poursuite des projets, la certification de Santé Canada nécessite habituellement un délai variant de 12 à 18 mois. MYM Neutraceuticals a déposé sa demande il y a maintenant 14 mois.

Impossible de savoir où en est la demande de MYM auprès de Santé Canada, car l’organisme s’abstient de divulguer l’avancement du processus.

Le projet de 200 M$ situé dans le Rang 2 de Weedon devait créer quelque 400 emplois directs lors de son ouverture initialement prévue pour juillet 2019.