Nathalie Boisvert (à droite) assurera dorénavant la direction générale du Centre d’action bénévole de Windsor et région, en remplacement de Manon Labrie.

Le CAB de Windsor change de direction

L’ouverture du Centre d’action bénévole sur sa communauté est sans doute un des accomplissements dont Manon Labrie est le plus fière. C’est avec la tête haute qu’elle quitte ses fonctions de directrice générale du CAB de Windsor et région pour se tourner vers la direction du Centre culturel Pierre Gobeil à Sherbrooke.

Arrivée en poste le 16 décem-bre 2013, c’est avec un désir de rayonnement et de visibilité que Manon Labrie a entamé ses cinq années à la barre du CAB. « Le CAB a 40 ans cette année. La plus importante réalisation, c’est d’être sorti de notre cocon, d’avoir travaillé l’image du CAB et surtout de le faire connaître ».

L’ancienne directrice a travaillé d’arrache-pied pour insuffler un vent de changement au service de Popote roulante et instaurer de nouveaux parcours pour desservir l’ensemble du territoire couvert par l’organisme. L’équipe du Centre d’action bénévole a aussi rencontré les six municipalités desservies afin de les informer des différents services offerts par l’organisme communautaire. 

« Notre tournée des municipalités nous a fait le plus grand bien, car elles nous supportent maintenant financièrement. Les municipalités que nous desservons sont beaucoup plus au courant des services que nous offrons à leurs citoyens. À l’interne, une des grandes réalisations a été de consolider l’équipe de travail », explique l’ancienne directrice.

La collaboration avec Moisson Estrie est aussi un des bons coups des dirigeants du CAB tout comme la création des jardins communautaires. « Le dépannage alimentaire en collaboration avec Moisson Estrie est né des concertations organisées dans la Val-Saint-François concernant la sécurité alimentaire. On dépanne vraiment beaucoup de gens », mentionne Mme Labrie.

Nathalie Boisvert prend la relève

Manon Labrie occupait la présidence de la Corporation de développement communautaire du Val-Saint-François. Elle laisse sa place à Isabelle Forcier des Tabliers en Folie qui occupait jadis ce même poste. Manon Labrie siège également à la Fondation du CSSS du Val-Saint-François et présidait la Fédération des Centres d’action bénévole de l’Estrie.

Les usagers et partenaires du Centre d’action bénévole de Windsor et région sont familiers avec la nouvelle directrice générale. Nathalie Boisvert occupait jusqu’à tout récemment le poste d’adjointe administrative. Ce visage connu est bien au fait de l’ensemble des dossiers de l’organisme. Avec la coordonnatrice des bénévoles, Louise Tremblay, l’équipe est solide et est prête à accueillir une nouvelle personne qui pourvoira le poste de commis-comptable.

« Je suis arrivée un peu avant Manon. Je suis au courant des dossiers et évènements à venir et vais y participer à un autre niveau, celui de directrice. Je me garderai quand même un peu de tâches en comptabilité, les chiffres font partie de moi, c’est immanquable. Je suis fébrile de pouvoir continuer cette belle histoire d’amour avec le CAB de Windsor », affirme avec émotion Nathalie Boisvert, nouvelle directrice du Centre d’action bénévole de Windsor et région.

Manon Labrie quitte le CAB pour assurer la direction du Centre culturel Pierre Gobeil à Sherbrooke. « Je me rapproche de mon lieu de résidence. Les arts sont une passion depuis longtemps pour moi : je joue des instruments de musique, je peins et j’accorde des pianos. Je vais faire de la gestion dans un domaine qui me passionne », confie-t-elle.