Le directeur du Bureau de reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic, Stéphane Lavallée, quitte ses fonctions.

Le Bureau de reconstruction de Lac-Mégantic perd son directeur

Le directeur du Bureau de reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic quitte ses fonctions. Stéphane Lavallée invoque des raisons personnelles et familiales pour expliquer cette pause professionnelle.
« Je pars avec un gros pincement au coeur, mais avec un sentiment de fierté en constatant tout le travail accompli depuis la mise en place du Bureau, à partir de l'été 2015, et plus globalement dans toute la communauté depuis les événements de 2013, écrit-il dans un communiqué publié vendredi dernier. Je quitte pour des raisons personnelles et familiales. Je veux me rendre plus disponible pour ma famille tout en continuant d'être impliqué dans certains projets à Lac-Mégantic. Je prendrai les prochains mois pour réfléchir à mes nouveaux choix professionnels. »
Le Bureau de reconstruction a été mis en place comme porte d'entrée pour les promoteurs qui veulent réaliser des projets au centre-ville de Lac-Mégantic. Il est issu de la démarche de participation citoyenne Réinventer la ville et a obtenu un financement pour trois années de Développement économique Canada de 1,96 million $. Une fondation privée et la Ville de Québec participent aussi à son financement.
La directrice générale de la Ville de Lac-Mégantic, Marie-Claude Arguin, a salué le travail de M. Lavallée, un Méganticois d'origine qui est revenu à Lac-Mégantic pour apporter sa contribution après la tragédie du 6 juillet 2013.
Mme Arguin rappelle que Stéphane Lavallée a joué un rôle de premier plan dans plusieurs initiatives, dont l'organisation du Musi-Café d'été dans les semaines qui ont suivi la tragédie en 2013, l'installation La Marche du vent au centre-ville, la démarche de participation citoyenne Réinventer la ville et la mise en lumière de l'église Sainte-Agnès.
« Il a mis ses compétences, son expérience et son réseau au service de Lac-Mégantic, continue Mme Arguin. Nous en sommes reconnaissants et nous comprenons très bien qu'après presque quatre ans de forte implication, dans un contexte pas toujours facile, il choisisse de prendre un temps d'arrêt. »
L'équipe du Bureau de reconstruction compte quatre autres personnes dans ses rangs et la Ville de Lac-Mégantic assure que les activités se poursuivront sans créer de contrecoups pour les promoteurs et les projets de développement au centre-ville. La direction générale de la Ville de Lac-Mégantic annoncera d'ici peu de quelle manière la direction du service sera assurée.