La mairesse Marie Boivin est fière du budget concocté par son administration. On l’aperçoit entourée de la directrice générale du Canton d’Orford, Danielle Gilbert, de la trésorière Chantale Gagné et de la conseillère Lorraine Levesque.

Le budget d'Orford reste sous la barre de l’IPC

Tout juste élue en novembre, la nouvelle mairesse d’Orford, Marie Boivin, n’a pas caché sa fierté en dévoilant le budget 2018 du Canton d’Orford, lequel prévoit une hausse de taxes moyenne sous l’indice des prix à la consommation pour les propriétaires de maisons.

« On considère avoir réussi à livrer un budget vraiment très équilibré, a déclaré Mme Boivin lors d’une rencontre avec des médias locaux tenue lundi. Je suis très fière de ce que nous avons fait. C’est un budget performant. »

Le Canton d’Orford prévoit obtenir des revenus de 9 406 886 $ au cours de l’année 2018. La totalité de cette somme sera dépensée dans le cadre des activités normales de la municipalité ainsi que pour réaliser certains projets spéciaux.

Le taux de taxation applicable aux résidences augmentera légèrement en 2018, en comparaison avec celui de l’an dernier. Il passera ainsi de 0,6220 $ à 0,6298 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière.

Les propriétaires de maisons branchées aux réseaux d’aqueduc et d’égout paieront 131,18 $ pour l’eau potable et 121,03 $ pour le second service. Pour la collecte des matières résiduelles, un montant de 177,52 $ sera facturé.

Pour une maison de valeur moyenne reliée à l’aqueduc et au réseau d’égouts, la facture serait de 2297,04 $, soit une hausse de 1,18 pour cent comparativement à 2017.

Quant au propriétaire d’une résidence identique en zone non desservie, il devrait payer 2061,80 $, soit une augmentation de 1,05 pour cent. Notons que la valeur moyenne d’une maison à Orford est de 296 489 $.

« Gestion responsable »

La nouvelle mairesse est forcée d’admettre que la précédente administration lui a laissé une municipalité en assez bonne santé financière. « Il y a eu une gestion responsable des fonds publics avant nous », reconnaît-elle sans difficulté.

Les nombreuses constructions qui s’ajoutent tous les ans à Orford facilitent évidemment le travail des élus de la municipalité, puisqu’elles font augmenter ses revenus. Environ 40 résidences ont été construites dans la municipalité en 2017 seulement.

Afin de satisfaire les demandes de la population, le conseil municipal a décidé d’accroître de 90 716 $ l’enveloppe budgétaire reliée au transport. Cet argent permettra à la municipalité d’effectuer un meilleur entretien des routes sur son territoire.