Les écoles entament leur quatrième semaine d’ouverture en Estrie.
Les écoles entament leur quatrième semaine d’ouverture en Estrie.

Le bilan reste figé à 934 personnes positives

Le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus demeure très stable en Estrie. Le bilan est resté figé à 934 personnes positives lundi midi, le même nombre que la veille. Le nombre de personnes guéries grimpe pour sa part à 834.

Il faut toutefois noter que deux nouvelles personnes infectées ont été enregistrées dans La Pommeraie, alors que deux cas dans les réseaux locaux de services (RLS) de Memphrémagog et du Haut-Saint-François ont été soustraits du bilan. En effet, après vérifications, ces deux personnes malades ne vivaient pas dans ces régions.

À LIRE AUSSI: La situation demeure stable en Estrie

Bilan au Québec : 20 nouveaux décès et 295 nouveaux cas

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS continue pourtant de tester. En effet, pour la semaine allant du 25 au 31 mai inclusivement, 2384 tests de dépistage ont été prélevés en Estrie.

Depuis le 23 mai, l’Estrie n’a connu qu’une seule journée avec une augmentation de cinq cas. Sinon, le bilan augmente d’un cas par jour ou bien reste stable.

Le nombre de décès demeure inchangé depuis le 24 avril, à 25 personnes. Il y a dans les hôpitaux du CIUSSS de l’Estrie-CHUS sept personnes hospitalisées pour combattre la COVID-19, mais aucune ne se trouve aux soins intensifs.

Les écoles entament leur quatrième semaine d’ouverture en Estrie, tout comme les commerces ayant une porte extérieure.

Ce lundi, les centres commerciaux rouvrent leurs portes ainsi que les professionnels offrant des soins personnels comme les coiffeuses et les massothérapeutes.

« On s’en va dans la bonne direction, mais on sait que la contagion peut reprendre. On doit se méfier. Si on ne veut pas que le virus revienne en force cet été, on a tous un rôle à jouer. Et si vous êtes tenté de relâcher vos efforts, pensez au personnel de la santé qui a besoin de repos. Pensez aux vies qu’on sauve en respectant les consignes de la santé publique. Pensez à ceux qui souffrent le plus du confinement », a indiqué lundi le premier ministre du Québec François Legault.