Pierre Bureau

Le Big Bill pleure son président

Le président des Cards et du Big Bill de Coaticook, Pierre Bureau, est décédé d’un arrêt cardiaque dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 55 ans. Sa rigueur dans son implication et sa personnalité chaleureuse n’a laissé personne indifférent, ce qui explique pourquoi son départ subit a créé une onde de choc monumentale dans le monde du baseball estrien.

Pierre Bureau s’est impliqué à titre de président et de bénévole auprès des équipes de baseball coaticookoises de niveau senior pendant près de 33 ans. Ce dernier s’apprêtait justement à quitter son poste au terme de la présente saison.

« Je l’ai connu quand j’avais 14 ans et que j’étais le bat boy des Cards, confie Sébastien Tremblay, qui s’estime chanceux d’avoir eu l’homme comme beau-père. Il a été dans l’organisation du baseball pendant 33 ans, c’était un grand bénévole qui avait toujours le cœur sur la main. Il aurait donné sa chemise pour aider qui que ce soit dans le besoin et il aimait beaucoup les enfants, particulièrement ceux de sa conjointe Sylvie Gauthier. C’était un bon vivant qui avait toujours le bon mot pour faire rire. »

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe sur l’organisation et les joueurs de l’édition actuelle du Big Bill. L’entraineur-chef Jonathan Breton, qui a eu la chance de côtoyer M. Bureau au cours de ses quatre années à la barre de l’équipe, garde un excellent souvenir du président.

« Il voulait tellement gagner, soutient l’entraineur-chef. C’était un vrai passionné, il prenait le succès de l’équipe à cœur. Il a investi tellement de temps et d’efforts pour établir et développer le baseball senior à Coaticook, tous les joueurs et les amateurs lui doivent une fière chandelle. »

« On va lui rendre un bel hommage mercredi soir avant le premier match des séries éliminatoires, poursuit Breton. Il ne sera pas oublié de sitôt par la communauté du baseball coaticookois. Le troisième match de la série, si nécessaire, sera déplacé de samedi à dimanche pour ne pas interférer avec ses funérailles et les obsèques. »

Même son de cloche du côté de l’ancien entraineur-chef du Rocket de Coaticook, Mike Goyette, qui a apprécié le dévouement de M. Bureau envers le sport qu’il aimait tant.

« J’ai connu Pierre pour la première fois lors de mes années comme joueur senior avec Coaticook, se souvient Goyette. Il était agréable à côtoyer, drôle et profondément passionné de baseball. La LBMQ et l’organisation du Big Bill ont perdu un gros morceau avec son décès. »