Après plusieurs années d’absence, le baseball midget effectue un retour à Magog.

Le baseball midget est de retour à Magog

Après plusieurs années d’absence, le baseball midget effectue un retour à Magog. Patrick Custeau, qui dirige cette équipe, a donc rempli sa promesse de ramener cette division au sein de l’Association de baseball mineur de l’endroit.

Custeau avait adressé cette promesse il y a deux ans lorsqu’il avait accédé à la présidence de l’organisme. Custeau n’occupe plus ce poste en 2018, mais force est d’admettre qu’on lui doit beaucoup pour le retour du baseball midget.

« J’ai toujours prétendu que c’était illogique d’organiser du baseball jusqu’au niveau bantam seulement. Évidemment, ça prenait aussi des joueurs. On a donc travaillé d’arrache-pied au cours des deux dernières années pour faire en sorte que les jeunes du bantam s’amusent ferme et gardent un intérêt suffisamment élevé pour qu’ils aient le goût de continuer à jouer en passant à la catégorie midget. C’est ce qui vient de se produire et je peux vous garantir que les 11 joueurs que nous avons réunis dans notre équipe midget A sont des mordus de ce sport », souligne Patrick Custeau.

10 parties

Pour la saison 2018, Les Cubs de Magog affronteront deux autres équipes de l’Estrie, soit Drummondville et Sherbrooke. « Sherbrooke et Drummondville font déjà partie de la ligue de la Rive-Sud. Les deux clubs ont gentiment accepté de nous affronter cet été, de sorte qu’on jouera un total de 10 parties contre eux. Plus tard on se retrouvera les trois équipes pour faire un maître et déterminer quelle équipe représentera l’Estrie aux championnats provinciaux. C’est un retour modeste pour nous, mais rien ne sert non plus de brûler les étapes. Le plus important actuellement est de garder le sport en vie et en santé. C’est le chemin que nous empruntons », fait valoir Custeau qui enverra justement les siens dans la mêlée contre Sherbrooke mercredi soir, à 19 h, au terrain du Parc de l’Est, tout juste à côté de l’aréna de Magog.

Saison 2019

Tout en gardant le focus sur la saison en cours, Custeau ne peut s’empêcher de penser déjà à 2019. « À Magog, nous aurons une dizaine de jeunes qui gradueront midget en 2019. On ne sera pas loin de pouvoir mettre sur pied deux équipes. Et si on regarde ailleurs en Estrie, il n’est pas utopique de croire à une ligue régionale qui pourrait regrouper autour de six équipes midget A. Le baseball mineur est en expansion et bel et bien vivant », s’enthousiasme Custeau.