Lac-Mégantic veut recruter 2025 travailleurs d'ici 2025

LAC-MÉGANTIC - Le Défi 2025 veut passer aux choses sérieuses pour attirer plus de main-d'œuvre dans la région de Mégantic. Quelque 2025 personnes de plus sont espérées d'ici l'année 2025, alors que toutes les régions du Québec se font une concurrence féroce pour surmonter la pénurie de main-d'œuvre.

C'est sous le thème « Ma vie au sommet » que la région de Mégantic lance l'invitation aux gens de partout, du Québec, du Canada, du monde entier, et même de la MRC du Granit, de joindre ses rangs.

« On veut que les gens nous montrent comment ils placent leur vie au sommet! À l'aide de photos, de courtes vidéos ou de quelques mots seulement, nous voulons connaître les moments qui représentent pour eux des sommets, petits et grands », écrit la coordonnatrice du Défi 2025, Ginette Isabel, dans un communiqué.

« En d'autres mots, dites-nous comment vous vivez pleinement votre vie. Car placer sa vie au sommet, c'est s'accomplir dans ce qui nous fait vibrer : passer du temps en famille, vivre ses passions, gravir une montagne, faire une randonnée à vélo, assumer son leadership, lancer son projet d'affaires, développer de nouvelles compétences... Ce riche contenu sera source d'inspiration et se retrouvera regroupé sur le site web mavieausommet.com ».

Un plan de communication original et non traditionnel sera lancé jeudi pour essayer de convaincre les gens d'ailleurs à venir profiter des nombreuses opportunités et des potentiels de la région de Mégantic, une grande opération séduction afin de faire augmenter la population de la MRC du Granit. Une dizaine de vidéos, à raison d'une par semaine, seront lancées sur Instagram, tous les jeudis de juillet et août (@mavieausommet), de même que sur le site web déjà indiqué.

« La tragédie fait partie de notre histoire : la vie a de la valeur, il faut la célébrer! » a déclaré Stéphane Lavallée, qui agit comme consultant auprès du Défi 2025 qui, rappelons-le, englobe une large coalition de personnes, d'organismes et d'entreprises, des acteurs de développement.

« On veut faire valoir que c'est trippant de vivre dans la région de Mégantic où il y a plein de possibilités. C'est un message d'accomplissement que nous lançons. Ce n'est pas une campagne de communication qui va crier, mais plutôt qui va raconter », indique M. Lavallée. « Au sommet, on est à la bonne place... On invite les gens à nous nourrir avec leur propre moment de bonheur. Déposez vos messages : il n'y a pas de petits sommets. Cela peut prendre la forme qu'on veut, même sur le plan professionnel, familial ou personnel. On invite les gens à embarquer dans le mouvement! »

Tous les participants auront la chance de gagner, lors d'un tirage au hasard à la fin de l'été, un forfait découvertes de la région de Mégantic, comprenant hébergement, repas, activités et spectacles.

« On veut créer un engagement à venir se réaliser dans la région de Mégantic. Les vidéos présenteront des gens inspirants, qui démontrent de l'équilibre, qui partagent nos valeurs, la nature, la qualité de vie, la famille. On espère que le non traditionnel va provoquer du non traditionnel », résume Ginette Isabel.