La Ville de Lac-Mégantic a adopté mardi la planification stratégique 2020-2025 définie par ses citoyens par consultation populaire.
La Ville de Lac-Mégantic a adopté mardi la planification stratégique 2020-2025 définie par ses citoyens par consultation populaire.

Lac-Mégantic dépose sa vision 2020-2025

Jacynthe Nadeau
Jacynthe Nadeau
La Tribune
La Ville de Lac-Mégantic a adopté mardi soir sa planification stratégique 2020-2025, un document de 20 pages qui la projette dans l’avenir, avec une trentaine d’objectifs ambitieux déterminés par une démarche participative de consultation de ses citoyens.

« Ce n’est pas la planification stratégique de la Ville, c’est celle des Méganticois », a dit d’emblée la mairesse Julie Morin, au moment de présenter le fruit de cette réflexion à la population avant la séance du conseil municipal. 

« Ce n’est pas du rêve, c’est de l’ambition, a-t-elle ajouté en entrevue avec La Tribune. Après il faut se donner les moyens de nos ambitions et on est rapidement passé à cette étape. »

Cette planification stratégique découle de pas moins d’une année de consultation menée en 2019 dans la communauté de 6000 personnes. Consultation en ligne, ateliers, discussions par tables sectorielles, entrevues individuelles, café de la mairesse, plusieurs moyens ont été déployés pour permettre aux Méganticois de s’exprimer. Pas moins de 450 d’entre eux, par exemple, ont répondu au volet consultation citoyenne.

« On sait que toutes les villes doivent avoir ce genre d’outils là sous la main pour être un guide, explique Julie Morin, mais cette fois-ci, bien qu’on ait donné l’opportunité à l’ensemble des citoyens de s’exprimer, on est aussi allés vers eux. On est allés dans les écoles, dans les maisons de jeunes, la firme Votepour.ca, qu’on avait embauchée au départ pour la collecte d’information, est allée sur le trottoir, dans les épiceries, pour rencontrer des gens qu’on n’aurait probablement pas entendus autrement. »

Se propulser plus loin

Il en résulte une vision en six axes de développement où il est question de protection et de valorisation des ressources naturelles, de transition énergétique, de tourisme local, d’un mode de vie écoresponsable, d’attractivité, de rayonnement, d’innovation, de ville-centre, de voie de contournement ferroviaire et de CHSLD, entre autres. 

En droite ligne en somme avec ce qui s’est accompli depuis les cinq dernières années à Lac-Mégantic? 

« On ne réinvente pas la roue, répond Mme Morin. On a un ADN à Lac-Mégantic et cet ADN-là, on veut le consolider et le propulser encore davantage. On est une communauté avec une histoire, un bagage et des ambitions et on se base sur ce bagage-là pour se propulser, sans changer de cap. On veut rayonner davantage par contre. On veut être reconnu pour ce qu’on est en train de devenir. » 

La vision est largement teintée, également, des critères qui ont permis à Lac-Mégantic d’obtenir depuis 2017 la certification du bien-vivre Cittaslow. « C’est une étiquette identitaire majeure que la population s’est rapidement appropriée. Cittaslow devient ainsi la colonne vertébrale de notre développement, l’axe transversal du bien-vivre qui justifie toute action en lien avec l’amélioration de la qualité de vie de notre population locale et régionale », exprime Mme Morin. 

La Ville avait prévu présenter la planification stratégique à ses citoyens en mars dernier. La pandémie de COVID-19 a bousculé ses plans. Mais ça ne l’a pas empêché de passer à la deuxième étape de commencer à travailler sur « des » plans d’action pour atteindre ces objectifs.

Le comité Place de l’industrie, par exemple, a fait son plan en 28 actions qui ont été adoptées par le conseil municipal en février. Pour répondre aux attentes, il y a également eu la formation d’une Commission de l’innovation et de la transition écologique avec un comité de 10 citoyens qui siègent pour définir les actions prioritaires qui seront proposées à court terme. 

L’Espace jeunesse actuellement en construction sur le site de l’ancienne Billot Sélect répond également à un axe, celui d’être une ville vivante et animée, qui encourage l’engagement citoyen, particulièrement chez les jeunes. « C’est une façon pour nous de lancer le message clair qu’on les a entendus (les jeunes). On l’a mis dans le document et ça va se traduire par du concret sur le terrain, en voici la preuve », explique Mme Morin. 

Fière de la participation citoyenne, la mairesse entend faire de la planification stratégique 2020-2025 un « phare » pour guider les cinq prochaines années. Elle soutient que tous les projets et investissements, qu’ils soient municipaux ou citoyens, devraient se rapprocher de ces grandes priorités collectives.

« Les gens ont besoin de sentir que ce travail-là qu’on dévoile ne sera pas tabletté, conclut-elle. Ils ont besoin de savoir qu’on va le mettre en œuvre. Oui la Ville aura son rôle à jouer, l’ensemble des services municipaux auront à faire leur plan d’action chacun dans leur domaine. On a des commissions municipales qui vont s’impliquer pour faire en sorte qu’on atteigne nos objectifs. Par contre, la communauté va aussi être mise à contribution. Tout le monde doit s’approprier ces grands objectifs. »

+

Ce que la mairesse Julie Morin a dit des six axes de la planification stratégique 2020-2025.

Une ville rayonnante et attractive : « On veut que Lac-Mégantic rayonne encore davantage au Québec et à l’international. » 

Économique et touristique : « On vient se donner des objectifs au niveau du parc industriel, mais également du côté commercial et touristique. »

Vivante et animée : « On parle davantage d’arts, de culture, d’initiatives pour les familles. La nouveauté dans cet axe-là, c’est la place qu’on va faire aux jeunes dans les prochaines années. »

Sécuritaire et en santé : « On parle de grands projets, la sécurité de nos infrastructures, les bons services de nos pompiers et policiers, c’est de base, mais on vient nommer deux projets qui continuent d’être une priorité, soit la voie de contournement ferroviaire et le CHSLD de Lac-Mégantic. »

Écoresponsable et exemplaire : « Bien qu’on parle beaucoup de Lac-Mégantic de cette façon, on a tenu à le structurer comme un axe global. » 

Intelligente et durable : « On veut améliorer les services à nos citoyens via les technologies de l’information et assurer un équilibre entre le développement et la capacité de payer de nos citoyens dans une saine gestion. »