Les recommandations du Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités de la Chambre des communes découlent notamment des audiences tenues à Lac-Mégantic le 3 juin dernier.

Lac-Mégantic : Transports Canada sommé d'accélérer l'étude

Le Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités de la Chambre des communes n'est pas tendre envers Transports Canada, dans son rapport sur la sécurité ferroviaire, avec cinq recommandations sans équivoque.
Le Comité somme Transports Canada, en premier lieu, d'accélérer l'étude sur la faisabilité d'une voie de contournement du centre-ville de Lac-Mégantic et de revoir les règles et les technologies quant à l'usure maximale des rails, faisant référence à l'état vétuste du chemin de fer à proximité du centre-ville.
Ce rapport a été rédigé à la suite des audiences tenues par le comité à Lac-Mégantic, le 3 juin dernier. Le comité se compose de membres du Parlement du Canada, représentant la plupart des partis politiques présents à la Chambre des communes.
« Les citoyens de Lac-Mégantic ont été bien entendus... Le 3 juin, le comité est venu entendre les élus, les organismes et les groupes de citoyens et le rapport contient des recommandations claires qui font suite aux attentes de notre milieu », a souligné dans un communiqué de presse le député de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold, qui est membre du comité.
Les autres recommandations du Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités concernent, entre autres, la mise en place d'un programme de qualification et de formation amélioré pour les travailleurs ferroviaires qui, actuellement, sont laissés au bon vouloir des entreprises du rail. Le Comité suggère également que Transports Canada collabore avec la Ville de Lac-Mégantic pour la mise en place d'un centre canadien de formation et de certification des premiers répondants.
Finalement, une recommandation veut que Transports Canada mène des inspections plus fréquentes, interactives et publiques des activités ferroviaires dans les collectivités touchées par des incidents majeurs. Il faut mentionner que la transparence de Transports Canada a été contestée régulièrement.
« Les citoyens entendus lors de notre visite ont joué un rôle fort important dans les conclusions de notre étude », a émis Judy Sgro, présidente du comité et députée libérale de Humber River - Black Creek, en Ontario.
« Nous venons de franchir un pas important, puisque tous les partis de la Chambre des communes reconnaissent qu'il y a encore beaucoup à faire et que Transports Canada a un rôle majeur à jouer dans le rétablissement de la santé et de la sécurité à Lac-Mégantic. Soyez assurés que je vais travailler avec ardeur au suivi de ces recommandations », a conclu le député Berthold.